Comment réaliser la meilleure tarte au chocolat et caramel pour Pâques

gateau chocolat caramel

Cette tarte au chocolat et caramel au beurre salée sera un succès à coup sûr ! Une recette facile et succulente !

Pour la pate :

Mélangez 1 ¼ tasse (140g) de farine, ¼ tasse (25g) d’amandes en poudre, ¼ tasse (25g) de poudre de cacao non sucrée, ¼ c. à thé de sel et ¼ tasse (50g) de sucre.
Ajoutez 110g de beurre froid en cubes, 1 œuf, 1 c. à thé de vanille, 2 c. à soupe d’eau glacée, et formez une boule. Recouvrez d’une pellicule et mettez au respirateur pendant 30 minutes.Déposez dans une assiette à tarte et réfrigérerez 30 minutes.
Recouvrez avec du papier sulfurisé, remplissez de haricots secs, et cuisez 15 minutes à 180°C (350°F).
Enlevez le papier et les haricots, et cuisez entre 10 et 15 minutes. Démoulez une fois la tarte refroidie.

Pour le caramel :

1. Faites cuire 1 ½ tasse (300g) de sucre et ½ tasse (125ml) d’eau, ½ tasse (125ml) de crème épaisse, 5 c. à soupe de beurre non salé et 1 c. à thé de sel.
2. Versez dans la croûte et réfrigérez de 4 à 5 heures.

Pour la ganache :

Mélangez ½ tasse (125ml) de crème épaisse, 120g de chocolat mi-sucré.
Réfrigérez entre 2 et 3 heures avant de servir. Nous vous conseillons pour finir de garnir avec des cristaux de fleur de sel.

Ce chien était confiné dans une cage toute sa vie. Maintenant, regardez quand il court pour la première fois

Cette petite chienne nommée Liszka est une vraie source d’inspiration. Le pauvre chiot a passé la plus grande partie de sa vie dans une cage sans nourriture ni eau. Mais maintenant qu’elle a été sauvée de son propriétaire abusif, elle est déterminée à se battre pour recommencer de courir à nouveau.

1

Lorsque Liszka a été découverte par des sauveteurs en Pologne, elle avait été si longtemps enfermée dans une cage que des contractures se sont développées sur ses jambes, endurcissant ses muscles et rendant presque impossible sa marche. Elle était également terrifiée par les gens, et elle tremblait quand quelqu’un l’approchait.

2

Un vétérinaire travaillant avec le groupe de sauvetage polonais OTOZ Animals a commencé à masser les jambes de Liszka, ce qui aide à les relâcher assez pour qu’elle puisse faire quelques mouvements sur le sol. Maintenant, avec beaucoup de pratique et de détermination, le petit chiot a retrouvé assez de force dans ses jambes pour marcher et courir.

3

Liszka est également beaucoup plus à l’aise avec les gens. Elle a une nouvelle maison avec des propriétaires qui l’aiment et l’ont aidée à apprendre à faire confiance aux gens.

4

L’ancien propriétaire abusif de Liszka fait l’objet d’une enquête par la police et, espérons-le, ne sera jamais autorisé à posséder un chien à nouveau. Pendant ce temps, Liszka vit une vie heureuse avec les propriétaires qui l’adorent. L’histoire de cette brave petite Liszka a une fin heureuse.

Ce chien rescapé refuse de quitter le sac. Puis un cycliste découvre l’impensable en l’ouvrant

chien abandonne

Cette histoire fait éclater mon cœur ! Même si c’est incroyablement triste, il s’agit aussi d’un message important. Si vous connaissez quelqu’un qui ne croit pas que les animaux ont des sentiments, veuillez partager cette histoire avec eux. Ils pourraient changer d’avis.

L’incident qui a eu lieu à Lincolnshire, en Angleterre, prouve certainement que les animaux peuvent aimer leurs proches tout aussi fortement que les humains.

1

Tout a commencé lorsque Paul Skinner a remarqué quelque chose de gris dans un fossé pendant qu’il faisait du vélo avec un ami. Tout d’abord, il pensait que c’était un oiseau mort. Mais comme il approchait, il l’a vu bouger et bientôt, il s’est rendu compte que c’était une chienne abandonnée.

La chienne était penchée sur un sac en plastique « Fish and Chips ». Il le léchait et reniflait. Paul a arrêté son vélo et s’est approché de la chienne. Il a regardé autour pour voir s’il y avait quelqu’un dans les environs, mais la chienne était seule. C’était seulement la chienne solitaire et le sac.

Finalement, Paul s’est penché sur le sac pour voir ce qu’il y avait à l’intérieur.

2

« Le sac contenait quatre chiots morts. C’était navrant. Elle avait les larmes aux yeux. Je ne pouvais pas croire que quelqu’un pourrait être dépourvu d’humanité pour faire une telle chose, » Paul a dit au journal anglais Metro.

Paul a contacté les policiers qui ont immédiatement contacté les associations de protection animale et un refuge local. Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, ils ont ramassé à la mère et tenté de faire revivre les chiots. Mais il était trop tard.

Le vétérinaire qui a examiné la famille de chiens croit que les chiots sont nés le même jour et qu’ils avaient été vivants. Ils étaient peut-être encore vivants lorsqu’ils ont été mis dans le sac et jeté dans le fossé avec la mère.

« Nous ne savons pas si les chiots sont mort-nés ou s’ils sont morts à cause du froid », a dit la police en ajoutant : « Nous remercions le cycliste qui a trouvé la chienne et a donné l’alarme ».

Votre cousin est en fait votre meilleur ami et voici 10 raisons qui le prouvent

cousines-qui-s-amusent

Tout le monde n’a pas grandi avec des frères et sœurs. À la place, certains d’entre nous ont pris leur envol avec leurs cousins.
Les cousins peuvent avoir beaucoup d’impact dans l’éducation d’une personne et jouer un rôle majeur dans sa vie d’adulte. Que seraient devenus, Carlton, Ashley et Hilary Banks sans l’influence de leur cousin Will dans Le Prince de bel-air.

Voila 10 raison qui prouvent à quel point les cousins sont importants :

1. Si vous n’avez pas de frères et sœurs, votre cousin ou cousine est à la fois votre meilleur ami et une membre de votre famille.
Comme avec des frères et sœurs, vous vous projetez sur votre cousin et vous vous assurez qu’il soit toujours en sécurité. Parfois, vous vous disputez, mais vous laissez toujours les choses couler et les différents s’estomper.
Enfants, vous preniez le bain ensemble, vous vous aventuriez dans les parcs d’attractions, vous alliez à la plage et célébriez vos anniversaires ensemble.
La présence de votre cousin était absolument obligatoire pour regarder Disney le samedi matin, collectionner les cartes Pokémon, jouer aux Power Rangers , manger une glace et se coller des tatouages de Malabar sur le bras.
Il était votre acolyte de confiance, toujours présent pour célébrer des moments magnifiques et pour rendre mémorable celui qui ne l’était pas.

2. Alors que les frères et sœurs essayaient de vous vendre aux parents, les cousins étaient des partenaires de crime idéals
C’est parfois plus facile de convaincre vos cousins de se salir les mains plutôt que vos frères et sœurs. Demande à Couette-Couette. Les cousins ne connaissent pas vos machinations aussi bien que vos frères et sœurs, alors ils sont plus à même de plonger la tête la première dans vos plans douteux.
Enfants, ils vous aidaient à chopper des cookies, et adultes, ils vous aident à trouver la cachette d’alcool de votre père.

3. Rendre visite à vos cousins est plus un choix qu’une obligation
Contrairement à vos frères, sœurs ou parents, vous n’êtes pas enfermé dans une maison avec votre cousin.
Un cousin c’est comme un meilleur ami biologique car le voir ou la voir n’est pas toujours obligatoire. Vous pouvez choisir quand vous voulez le voir ou pas. Vous pouvez l’inviter chez vous à passer la nuit ou inventer des excuses pour l’éviter à tout prix.
En sachant cela, lorsqu’un cousin veut vous voir, vous vous sentez tout aussi spécial que lorsqu’un ami vous invite à sortir.

4. Vous ne pouvez jamais vraiment être un poids quand vous allez chez vos cousins
Si vos amis se comportent de manière suspecte, vous pouvez toujours nicher chez un cousin à côté. Si vous êtes chanceux, vous pouvez même le faire tout le temps. Vous pouvez traîner là-bas toute la journée sans vous sentir mal accueilli par les parents, le coloc ou même votre ami.
Vos cousins sont habitués à vous voir sur de longues périodes, et donc ce n’est pas grand-chose quand vous passez quelques heures ou quelques nuits ensemble. Ce que les amis pourraient interpréter comme collant est tout à fait normal pour des cousins.
Tant que vous êtes avec eux, vous vous sentez comme chez vous. Vous pouvez vous installer confortablement ou vous relaxer sans avoir peur d’être jugé.

5. Vous sentez que vous êtes pareils
Vos cousins ont grandi avec les mêmes traditions que vous, donc vous avez les mêmes habitudes étranges et tendances obscènes. C’est cool de partager les mêmes gènes !
Du coup, vous vous sentez normal quand vous êtes avec ces fous. Vous vous sentez également moins coupables de vous affaler sur le canapé ou de rafler une pizza quand vous voyez vos cousins le faire.
Ils connaissent toutes les paroles de vos musiques d’enfances préférées, et ils se marrent quand vous racontez une anecdote sur votre série favorite ou une blague sur votre famille.
Quand vous regardez votre cousin et que vous y voyez votre reflet, vous vous sentez existé et ça vous rappelle le bon vieux temps, même si c’est avec votre famille de fou.

6. Un cousin peut devenir votre Mario, Ryu ou Colonel Moutarde en un battement de cils
Puisque vous et votre équipe gagniez toujours, jouer à cache-cache était quelque chose de sérieux et la chaise musicale était un jeu dangereux.
Cluedo, Monopoly et Twister étaient sympas, mais ont ne déconnait pas avec les jeux vidéo. Street Fighter a aidé les cousins à devenir des hommes et les cousines ont découvert ce qu’était un RPG bien trop vite.
Mario Kart, Super Smash Bros et autres jeux multiplayer étaient les produits phares de votre répertoire Nintendo.
Vous avez fait découvrir à vos cousins les jeux les plus cools, et c’était génial d’échanger les consoles et de jouer en équipe.

7. Les cousins vous donnent toujours de bons conseils quand il s’agit de questions de familiales
Quand vous avez des problèmes avec vos frères et sœurs, ils sont toujours là pour vous aider à évacuer, et ils sont aussi le choix familial préféré quand il s’agit de se plaindre à propos des autres membres de la famille.
Pourquoi? Parce qu’un cousin sait de quoi il parle. Il ou elle connaît la personne dont vous vous plaignez, et il ou elle peut donc vous consoler et vous donner des conseils bien spécifiques par rapport à la personne avec qui vous avez un conflit.
Ils sont proches, mais moins qu’un frère ou qu’une sœur, leur donnant un regard objectif sur votre dispute.
Les cousins on peut être déjà dû affronter le même drame avec le même proche, et donc, ils peuvent vous donner les bons conseils afin de remédier à la situation.
Par exemple, un cousin pourrait dire « Tante Hélène adore les chats, donc pour demander pardon d’avoir cassé son stupide magnet favori, tu pourrais lui envoyer une carte d’excuses avec un chat dessus ».

8. Si vous n’avez pas de frères et sœurs, les cousins sont les seuls amis du sexe opposés avec qui vous pouvez traîner sans aucune tension sexuelle
Vous pouvez aller voir des films, aller faire du shopping, passer la nuit ensemble ou partir en voiture sans avoir à vous soucier d’avoir des sentiments.

9. Un cousin est simplement l’ultime proche vers qui aller
Chacun d’entre vous vient d’ancêtres communs, donc vous êtes comme une variation de Coca-Cola. Il y a le Coca Vanille, le Coca Cherry, le Coca Light et le Coca Lemon, mais tous sont sympas et différents à leur façon.
Vous avez à peu près le même âge que vos cousins, donc ils sont idéaux pour réagir à vos problèmes, que vous riez, pleurez, que vous ayez besoin de changer d’air, ou de parler d’un secret.
Et justement, une des meilleures choses à propos des cousins c’est qu’ils n’ont pas tous le même âge. Pour rire, vous pouvez regarder un film enfantin ou faire quelque chose de stupide avec le plus jeune. Pour pleurer, vous soulager ou avoir des conseils, vous pouvez vous confier auprès du plus âgé.
Et pour le shopping, les farces et les vadrouilles en ville, vous pouvez faire appel au cousin le plus proche de votre âge. Il y a normalement un cousin pour chaque occasion.
Encore plus important, quand les jours sombres arrivent et que vous devez enterrer un proche, les cousins seront là près de vous, pleurant comme des bébés, excepté que cette fois, vous n’êtes plus en sécurité dans votre petit lit, mais vous seraient dans le grand et effrayant monde des adultes.
Et là, les cousins vous rappelleront les temps fous que vous aviez partagé avec vos proches. Vous regarderaient les albums photos et garderaient les meilleurs souvenirs de ceux ont quitté en vie, grâce à eux.

10. Un cousin c’est pour toujours
Quand vous, les gars, êtes tombés « accidentellement » sur un site pour adultes, ou faite face à la mort d’un proche, beaucoup de choses se sont passé et vous ont permis de rester proches, du berceau jusqu’à la tombe. Même si, au cours de votre vie, vous avez perdu le contact avec eux, le présent n’efface pas le passé et vous vous souviendrez toujours des bons moments passés ensemble.
La vie peut être bordélique, mais l’enfance que vous avez eue avec vos cousins restera toujours épargné par le temps.
Ils seront le pain à votre fromage, le rhum à votre Coca, jusqu’à la toute fin.

Le questionnaire d’un professeur sur l’homophobie enflamme la toile

Un professeur d’université en Floride a choisi une méthode originale pour expliquer ce qu’est l’homophobie, et en quoi elle repose sur des idées ridicules, à ses étudiants. Il a ainsi préparé un petit quizz qu’il a fait passer « aux hétérosexuels de la classe ».

Si ces questions paraissent à la fois courantes et absurdes, c’est qu’on les entend souvent posées à des homosexuels, qu’ils soient gays ou lesbiennes, sans plus de réflexion.

L’étudiante @sincerelyelise a pris en photo le quizz en question, puis l’a publié sur Twitter. Le succès a été immédiat : en à peine une semaine, son post a été retwitté et partagé sur la plateforme plus de 20 000 fois, devenant ainsi viral.

ordinateur-prof

Ne trouvez-vous pas que ces questions semblent au mieux stupides, au pire déplacées, si ce n’est même agressives ? Et c’est bien la raison pour laquelle aucun être humain ne devrait se les voir poser, et ce sous aucun prétexte, d‘orientation sexuelle ou autre !

35 producteurs s’unissent et créent leur propre supermarché

Cette collaboration, osée et nouvelle, laisse envisager un tout nouveau mode de distribution et une autre façon de consommer.

Les producteurs ne font pas le poids face aux géants de la grande distribution. Obligés de se soumettre ? Absolument pas ! 35 paysans de l’Est de la France montrent l’exemple en rachetant ensemble un supermarché. Zoom sur cette initiative audacieuse, bien pensée et à copier sans hésitation.

agriculteurs1

Denis Digel s’est donc associé avec 34 autres producteurs afin de devenir propriétaire d’un ancien magasin Lidl situé à Colmar. Son but : en finir avec la grande distribution, vendre directement aux consommateurs et être indépendant.

Comment est née cette idée surprenante ? Voici sa réponse disponible sur le Figaro :

« L’idée m’est venue il y a longtemps. Je suis maraîcher et pratique la vente au détail depuis longtemps mais j’en avais assez de livrer mes produits à la grande distribution, de cette pression perpétuelle sur les prix et les services et la situation ne cesse de se détériorer. »

agriculteurs2

La boutique discount s’appelle maintenant Coeur Paysan. Elle est reprise par un groupe d’agriculteurs dont une partie produit en bio. Ce jeune commerce vise la vente de produits variés, de la région (dans une zone de moins de 40km), à des prix ultracompétitifs.

« À produits identiques, nous sommes moins chers qu’en grande surface. Les fruits et légumes sont moins onéreux. Par exemple, le kilo de mâche est vendu 10 euros alors que les grossistes les revendent 12 à 13 euros le kilo. »

agriculteurs3

ertains produits, notamment les fromages faits maison, sont plus onéreux ici mais Denis Digel le garantit, c’est seulement parce que “la qualité n’est pas la même”.

Coeur Paysan est une initiative exceptionnelle pour tous les consommateurs. Et pour les producteurs impliqués, c’est une réelle petite avancée.

agriculteurs4

Chaque paysan est propriétaire de sa production jusqu’à la vente finale. L’agriculteur est garant de la qualité de ses produits et décide des prix. Sa rétribution ? Entre 22 et 32% du chiffre d’affaires.

agriculteurs5

Le magasin fonctionne grâce à l’implication des producteurs (présents au moins deux demi-journées par mois) :

« C’est la fin de l’anonymat alimentaire. On a besoin du retour du consommateur, c’est valorisant et puis nous adaptons, si possible, notre offre à leur demande. »

L’exemple des tomates. Sur les 35 variétés que produit Denis Digel, uniquement deux, et toujours les mêmes, sont achetées par la grande distribution. Aujourd’hui, le paysan propose l’ensemble de sa production. Non seulement son activité en profite mais le client est également gagnant.

agriculteurs6

Ce système équitable et direct déstabilise grandement la grande distribution. L’agriculteur vit enfin de son labeur et donne accès aux consommateurs à des produits régionaux, divers et aux prix moins élevés que dans les autres magasins. A quand des “Coeur Paysan” sur toute la France ?

Des câlineurs bénévoles dans les hôpitaux pour les nouveau-nés délaissés en manque d’amour

Chacun mérite des câlins notamment lors des premiers moments de vie. C’est justement le projet de ces maternités dont l’initiative doit être saluée et copiée.

Tous les nouveau-nés devraient goûter sans limite à la chaleur rassurante des étreintes et à l’affection vitale des câlins. Forts de cette conviction, toujours plus d’hôpitaux aux États-Unis sollicitent des câlineurs volontaires. Le but : répondre à l’indisponibilité des mamans dans une situation difficile, notamment celle des mères dépendantes aux drogues. Zoom sur cette sublime initiative…

calinbébé1

Le concept est facile. Les bénévoles ont pour mission de câliner, pouponner et choyer les bébés. Toute leur attention est dirigée vers ces nouvé-nés. Les volontaires leur parlent, leur chantent des chansons, en un mot, leur prodiguent l’amour dont ils ont besoin mais dont ils sont tristement soustraits…

calinbebe2

Chaque année, de plus en plus de services maternité des hôpitaux américains sont à l’origine de ces projets dont bénéficient essentiellement les nouveau-nés de mères toxicomanes. En réalité, ces bébés ont une nécessité d’affection plus importante. D’une part car leur maman ont des difficultés à s’occuper d’eux et d’autre part car leur arrivée a imposé chez ces mères une pénible période de sevrage.

calinbébé3

Sylvie Wieviorka, psychiatre, rapportée par le Huffington Post :

« Les nouveaux-nés de mère toujours consommatrice d’héroïne en fin de grossesse et au moment de l’accouchement présentent, peu de temps après la naissance, un syndrome de sevrage, associant hyperexcitabilité, hypertonie, troubles digestifs et respiratoires. L’interaction précoce mère-enfant se construira alors bien souvent dans un contexte difficile, avec une mère peu disponible psychiquement pour son enfant, souvent culpabilisée et un bébé irritable et difficile à satisfaire (…) Petit poids de naissance, périmètre crânien inférieur à la normale, surmortalité de mort subite du nourrisson, hyperexcitabilité, sont les principaux symptômes mentionnés dans de nombreuses études sur la question. »

calinbebe4

Un grand nombre de nourrissons commencent leur existence sous méthadone, ce qui signifie la quantité de tendresse dont ils ont besoin…

En France, elles seraient environ 2 500 « jeunes femmes consommatrices d’héroïne surtout, mais aussi d’alcool, de cocaïne et de psychotropes qui accouchent chaque année. »

calinbébé5

En France, on ne compte aucun câlineur bénévole afin de réconforter ces bambins. Il n’existe en effet aucun projet de ce genre. Cependant, certains programmes méritant d’être salués sont mis en place. Au CHU de Montpellier, pour ne citer que lui, une prise en charge des femmes dépendantes aux drogues subsiste depuis 1997. Aujourd’hui 4% des mères toxicomanes confient leurs enfants en foyer contre 60% auparavant. Une avancée remarquable…

Des volontaires pour câliner les bébés ?

À 7 ans, ils demande aux chirurgiens de le laisser mourir pour sauver sa mère mourante

docteur derieres enfants

Atteint d’une maladie grave, le petit Chen a donné sa vie pour sauver celle de sa maman. Découvrez l’histoire émouvante et incroyable de ce petit garçon courageux.

A peine âgé de 5 ans, Chen et sa famille apprennent que le petit garçon souffre d’une tumeur au cerveau.

enfant mourant (1)

Dans la même année, on diagnostique une grave maladie des reins à sa maman, Zhou.

enfant mourant (2)

Unis, mère et fils entament ensemble un long combat de plusieurs années contre la maladie.

enfant mourant (3)

Malgré les espoirs des médecins qui prévoyaient son rétablissement, l’état de Chen s’est à nouveau dégradé.

enfant mourant (4)

Sa maman a continué à espérer, même face à la paralysie et à la perte de vue de son petit garçon.

enfant mourant (5)

Pourtant, l’état de la maman continuait à s’aggraver lui aussi. Sa vie était en jeu et il lui faudrait bientôt un nouveau rein.

enfant mourant (6)

Les médecins ont informé la grand-mère de Chen et le reste de sa famille que le rein du petit garçon pourrait sauver Zhou.

enfant mourant (7)

En apprenant la nouvelle, la maman a refusé catégoriquement cette idée, refusant même d’en parler.

enfant mourant (8)

C’est Chen qui, lorsqu’il a compris que son rein pourrait sauver sa maman, lui a chuchoté : «Laisse-moi te sauver maman.»

enfant mourant (9)

Après y avoir longuement réfléchi, et parce qu’ainsi son fils vivrait toujours un peu en elle, Zhou a finalement accepté.

enfant mourant (10)

Le petit garçon est décédé quelques jours plus tard, et a été emmené afin de procéder au prélèvement de ses reins et de son foie.

enfant mourant (11)

Avant d’opérer, les médecins ont prié pour le petit Chen.

enfant mourant (12)

Le don du petit garçon n’a pas été vain, puisqu’il a permis la survie de sa maman, ce que les médecins ont qualifié de vrai miracle.

enfant mourant (13)

Le rein droit du petit Chen a lui sauvé la vie d’une jeune fille de 21 ans, tandis qu’homme de 27 ans a reçu la greffe de son foie. Le geste formidable du petit garçon a donc sauvé 3 personnes en tout.

enfant mourant (14)

Ne laissez pas le petit Chen et son courage tomber dans l’oubli, et partagez cette histoire pour la faire connaître !

Elle fait 19 trous dans cette jardinière en bois. Maintenant regardez ce qui se passe après 5 mois.

trou jardinere

Voilà une astuce utile pour les personnes qui aiment le bricolage. Amy possède une page web consacrée à cet effet. Elle a tenu à mettre en place des plantes en cascade dans son jardin. Elle a trouvé sa source d’inspiration en se référant à divers modèles de fleurs en cascade.

Pour réaliser ses projets, elle a créé sa propre jardinière en utilisant le bois comme base. Au cours du temps, le fruit de ses expériences s’avère étonnant et une réussite.

En premier lieu, il vous faut un bac à fleurs conçu en bois. Amy a misé sur plusieurs planches afin de fabriquer une telle installation. Ensuite, elle a fait 19 trous circulaires dans la jardinière.

1 (1)

Place maintenant à la réalisation de la plantation des fleurs. L’intéressé a utilisé un produit facilitant l’hydratation des végétaux de ce type.

1 (2)

Ensuite, Amy a mis en terre une plante appelée pétunias.

1 (3)

Afin de charger le bac à fleurs, elle a misé sur des polystyrènes en forme d’arachides.

1 (4)

13 avril : Amy plante une troisième couche de fleurs avant de couvrir celle-ci avec de la terre. Dans cette étape, Il importe d’arroser quotidiennement les végétaux.

1 (5)

20 mai : la pousse des plantes commence.

1 (6)

6 juin : la floraison évolue davantage…

1 (7)

24 juillet : il y a un léger souci. On remarque l’inexistence de fleurs à cause de la chaleur. Les feuilles quant à elles étaient normales.

1 (8)

24 août : la situation a évolué en mieux.

1 (9)

29 septembre : Fabuleux !

1 (10)

Ce résultat s’avère prodigieux. N’hésitez pas à faire circuler cette astuce pour inspirer vos proches !

En sortant du travail elle découvre une chemise sur sa voiture. Elle alerte les gens sur ce fait.

Ashley a 19 ans, elle travaille dans un centre commercial dans le Michigan, USA. Elle sortit du travail ce mercredi, par une nuit sombre, et s’est assise dans sa voiture. Elle a démarré sa voiture et a alors apercu quelque chose sur le pare-brise.

C’était une chemise. Elle est alors sorti de sa voiture pour la retirer, mais cette tâche était plus compliqué que prévu. En effet, une des manches était enveloppée dans un des essuie-glaces.

1

Ashley a trouvé cela très étrange. Elle a ensuite démarré sa voiture et a actionné ses essuie-glaces. Malgré cela, la chemise ne bougeait pas.

Elle a jeté un coup œil autour d’elle et s’est aperçu que deux voitures mystérieuses étaient sur le parking un peu plus loin.

« L’une des voitures qui se trouvait plus loin avait le moteur en marche, je me suis sentie immédiatement mal à l’aise et me suis dit que je n’allais pas sortir de la voiture. J’ai fermé les portes à clé et j’ai conduit plus loin dans un endroit où je me sentais en sécurité. Là, je me suis accoudée par la fenêtre et j’ai pu accéder à la chemise » (Surce : CBS News)

Ashley a alors pris une photo avec son téléphone de cette chemise sur son pare-brise et l’a publié sur Facebook. Elle a ensuite expliqué dans un texte ce qui s’est passé :

« J’avais lu que des gens mettaient des choses sur le pare-brise des voitures pour attirer le conducteur hors de la voiture. En particulier, les femmes »

2

La publication a été partagée plus de 100 000 fois et CBS News a contacté la police locale pour savoir s’ils avaient déjà eu affaire à des cas similaires. Leur réponse a été que non, ils n’ont jamais eu de cas similaires, mais ils ont tenu à saluer la prudence et la bonne réaction d’Ashley.

Ashley dit :

« Je l’ai posté, car cela peut arriver à tout le monde, pour que les gens comprennent ce que c’est et ne se fassent pas avoir. Il vaut mieux être sécurité que regretter »

Maintenant, à vous d’aider Ashley à répandre ce message en partageant cet article avec vos amis et votre famille.