La ville dit que les escaliers pour seniors coûteront 55000€. Un homme les construit pour 450€, la ville les supprime

Les habitants d’un quarter situé à l’Ouest de Toronto ont été enchantés d’apprendre qu’ils obtiendraient un jardin communautaire. Le magnifique jardin se trouverait à Tom Riley Park, qui était l’un des endroits les plus appréciés de la région, en particulier par les seniors vivant aux alentours.

Il y avait un problème – il n’y avait pas d’escaliers menant au jardin, ce qui en rendait l’accès difficile et dangereux pour les seniors.

“Les gens tombaient. Un personne s’est cassé les mains. La situation n’arrangeait personne”, a déclaré un senior du nom de Adi Astl à une chaîne d’informations. Adi a fini par demander à un membre du conseil municipal si des escaliers pourraient être installés. La réponse qu’il a reçue l’a choqué.

Le membre du conseil l’a informé que les frais se situeraient entre 65 000$ (55 000€) et 150 000$ (130 000€) pour construire des escaliers.

Adi avait était mécanicien et il est plutôt doué avec ses mains ; il a décidé de construire des escaliers lui-même. Avec seulement 550$ (450€) et 14 heures de son temps, Adi a installé des escaliers – la communauté était enchantée.

Malheureusement, peu après la construction des escaliers, la municipalité a donné de mauvaises nouvelles – les escaliers n’étaient pas construits selon les normes et devaient être enlevés. Le quartier qui était content était à nouveau révolté.

“En fin de compte, la municipalité a un devoir de responsabilité. Nous devons veiller à ce que les éléments de nos espaces publics respectent certains standards de sécurité. Les escaliers construits par Adi ont été faits avec de bonnes intentions. Ils fonctionnaient bien. Ils auraient bien fonctionné sur le court terme. Ils n’auraient pas fonctionné sur le long terme.”

Après la suppression des escaliers qu’Adi avait construits de ses mains, Adi a reçu un coup de fil du maire.

John Tory, le maire de Toronto, a contacté Adi à propos de ses efforts pour garder la communauté hors de danger. Il l’a remercié pour son geste et l’a informé qu’ils ont pu avoir des escaliers conformes aux normes estimés à un pris beaucoup plus raisonnable de 10 000$ (8500€).

Même si la cage d’escaliers d’origine a été supprimée, Adi était content que le maire fasse un tel effort.

“Dans la vie, tout est une question de négociation, tant qu’on atteint le but final. Le but et la finalité était d’avoir des marches pour que les personnes puissent s’y rendre en sécurité. L’identité de la personne qui fait l’installation importe peu. Nous avons eu gain de cause.”

Le maire a publié un communiqué exprimant son désaccord avec la manière dont a été traitée la proposition initiale d’escaliers.

“Je tiens à remercier M. Astl d’avoir agit dans le cadre de ce problème. Ces escaliers faits maison ont envoyé un message que je sais que la municipalité a bien entendu. La ville doit constamment être la recherche de solutions simples à bon rapport qualité-prix pour les problèmes, quelle que soit leur taille… Je ne suis pas content qu’il soit même possible de donner des prix aussi élevés pour des projets. Je m’attellerai à identifier les changements à faire pour que cela ne se produise pas.”

La communauté attend ses nouveaux escaliers permanents, et ils seront bientôt installés – ils considèrent aussi Adi comme un héros local.

Qu'en avez-vous pensé ?