Mesdames, plus vous êtes intelligentes, plus vous risquez d’être célibataire

Le premier rendez-vous est très souvent étrange, entre trouver un homme qui s’intéresse vraiment à vous, les mauvais coups et les pertes de temps, trouver le bon est parfois très difficile. Les femmes associent maintenant les risques durant un rendez-vous amoureux à ceux que l’on rencontrerait dans la toundra arctique. Il fait froid, c’est inconfortable et il est plus que probable que vous mourriez avant d’avoir ressenti une flamme.

Après des années de mauvaises expériences et de leçons plus que précieuses, on y retourne un peu mieux préparé à chaque fois. On a appris des astuces et quelques ruses qui nous permettent de détecter plus rapidement les escrocs, les hommes qui essaient juste de nous avoir, et certains endroits où on n’ira plus jamais.

On change nos habits, notre coupe de cheveux, et on ajuste notre maquillage en fonction de la destination, et pourtant, cela semble ne rien changer. Malheureusement pour les femmes, l’intelligence entrave trop souvent notre voyage et nous empêche d’atteindre la terre promise. Car, pour toutes les femmes brillantes et éduquées que vous êtes, ce que vous ressentez est réel… Il est plus probable pour des femmes intelligentes d’être célibataires.

Le dicton « l’ignorance est une bénédiction » représente parfois ce que nous pouvons ressentir, mais pas exactement. Ce serait plus être quelque chose du genre « les femmes ignorantes ont les hommes et les femmes intelligentes ne trouvent jamais le bonheur ».

Et cela n’apaise pas la douleur d’une femme lorsque ses parents lui demandent ou est leur petit ami et pourquoi elle ne peut pas trouver un bon gars.
Mais pourquoi cela? Pourquoi les hommes ne veulent pas une femme avec qui ils peuvent avoir de vrais conversations et qui puissent les défier? Quand est-ce que l’aversion pour les femmes fortes et intelligentes est devenu un code orange? Quand est-ce que tout le monde a juste voulu aller aux Bahamas et ne rien faire.

Dans un article de « The Wire », un reporter financier, John Carney, donne une explication à ce phénomène, il en déduit que « Les hommes qui ont réussi sortent avec des femmes qui ont moins réussi par parce qu’ils veulent que les femmes soient moins intelligentes qu’eux, et qu’ils veulent quelqu’un qui est prêt à privilégie sa vie plutôt que la vôtre.

En gros, ils veulent quelqu’un qui ne laissera pas sa carrière passer devant le fait de s’occuper de la maison, de préparer le dîner et de leur faire plaisir. Ils veulent une femme qui est suffisamment silencieuse et simpliste, pour faire d’eux une priorité et, tant pis pour toutes celles qui sont sensées, rationnelles et intelligentes.

Il y a un grand nombre de femmes qui renonce à leur vie pour les hommes, qui refuseront de les défier, de se battre avec eux et qui refuse de les considérer comme égaux, mais plutôt comme leurs sauveurs. Là aussi, décider quel genre de femme vous êtes c’est un choix à double tranchant. Si vous êtes stupide, vous n’êtes pas prise au sérieux, mais si vous êtes intelligente, vous êtes prise trop au sérieux.

Une étude développée avec 121 participants britanniques à conclu que les femmes avec une grande intelligence sont perçues comme problématique dans les relations hommes/femmes.
Leur intelligence est considérée comme cause à problèmes. Cependant, une grande intelligence chez un partenaire masculin n’est pas perçue comme problématique, mais est au contraire quelque chose de désirable.

Les stéréotypes culturels et les préjugés sexistes empêchent les femmes d’être vus comme égaux. Les femmes rationnelles et éduquées sont ignorées et châtiées pour leur intelligence.
Ces femmes qui vous enseignent, vous montrent et vous aident à vous développer sont dépréciées, et plaquées pour des filles avec des décotés qui en montrent un peu trop et des talons hauts.

Le premier est vraiment le pire

Une épidémie s’est installée dans cette génération. Partout les femmes plongent bien en dessous de leurs normes juste pour trouver un homme qui les apprécie. Elles laissent tomber des choses qu’elles pensaient vouloir pour rien de plus qu’un simple « Il est bon avec moi ».

Où est l’homme qui est supposé vous défier et vous comprendre? Où est l’homme supposé vous choquer tout en vous soutenant?

Dans un article de « The Daily Mail », le ministre des Universités David Willetts affirme que « les femmes qui ont réussi devront « épouser bas » en choisissant des partenaires moins qualifiées qu’elles et auront tendance à choisir les hommes en fonction du support qu’ils auraient par rapport à leur carrière plutôt que leur possibilité à les supporter financièrement.

Si on prend en compte la notion de l’ego masculin qui ne désenfle pas a la même vitesse qu’a laquelle les femmes accroissent leur éducation, il y a une échelle inégale. Les femmes deviennent plus intelligentes, mais les hommes ne les soutiennent point davantage.

La plupart des personnes aiment être le « meilleur » dans leurs relations. Les hommes ont été éduqués et conditionnés pour croire qu’ils sont supérieurs et lorsque la femme se montre compétitive, ils se sentent menacés.

Le nombre de femmes issues de l’enseignement supérieur surpasse maintenant le nombre d’hommes ayant été a l’université, ce qui a diminué les options possibles dans le domaine des rencontres. Les hommes ne sont pas prêts à accepter d’être les seconds dans la compétition du monde du travail et cela provoque le fait que les femmes restent célibataires.

Vous loupez une étape en cours de route

L’intelligence engendre l’ambition, ce qui engendre à son tour la négligence. La négligence envers l’amour et les petits amis, la négligence à l’université, se concentrant sur ses études plutôt que de trouver un homme et la négligence au travail, refusant de passer des soirées dehors dans un bar ou en boîte de nuit.

Malheureusement, pour toutes ces femmes qui pensent qu’un homme viendrait plus tard, d’autres femmes ont joué sur leur jeunesse, s’accaparant tous les petits amis et mari alors qu’elles, se concentraient sur leur carrière.

Les femmes sont allées a l’université avec l’intention d’en sortir mariées, doucement mais régulièrement arrachant le nombre d’hommes disponibles pour toutes ces femmes qui ont choisi d’attaquer leurs rêves professionnels.

Ce phénomène augmente seulement lorsque les femmes quittent l’université. Devenir frustrées par leur manque d’amour et travailler encore plus pour atteindre ce succès professionnel pour combler le vide. Dr. Alex Banner du « Huffington Post » explique que les femmes compensent leur malchance en amour par une carrière professionnelle réussite et cela ne fait qu’élargir le vide.

Avoir un grand esprit, c’est comme en avoir dans le pantalon.

Vous êtes peut-être sensible, douce et anxieuse, mais votre intelligence vous rend menaçante. Vous n’avez peut-être pas de muscles et un gros *****, mais les hommes vous considéreront comme une adversaire.

Vous êtes intimidante et « émasculant ». Alors que les femmes les plus intelligences ne sont pas si pompeuses et arrogantes à ce sujet, à plusieurs reprises les hommes dénoncent qu’elles le sont. Ils supposent que la femme les corrigera, les surpasseront ou, les feront ressentir comme sans valeur.

Dans un article publié par « The Daily Beast », le Dr. Eileen Pollack explique: « Il y a toutes ces contradictions véhiculées dans notre culture qui fait que l’on ne peut pas être intelligente et sexy. Je ne pense pas que la plupart de nous remettent en question cela, on ne fait que l’absorber ».

Si une femme a l’air d’être trop intelligente ou accomplie, elle est étiquetée comme « impossible à sortir avec ». Si elle est agile et intelligente, elle est perçue comme autoritaire. La société en est arrivée à apprendre aux femmes qu’être drôle et intelligente ne les mènera pas à l’amour, mais les mènera à des esprits vides et des cœurs brisés.

Qu'en avez-vous pensé ?