Les maux de tête disparaissent en mélangeant ces trois ingrédients. Au début, je ne pouvais pas croire.

1

Beaucoup de gens souffrent de maux de tête fréquents ou chroniques. Une douleur persistante qui devient à la longue une véritable nuisance.

Pour certains, elles sont si intenses que le train-train quotidien est directement affecté:  aussi les activités les plus banales doivent être arrêtées quand la douleur vous contraint à aller au lit.

2

Pour pouvoir reprendre une vie normale, nombreux sont ceux qui ont recourent à des analgésiques puissants, mais ces derniers ne sont pas une solution longtemps terme.

3

Voilà pourquoi nous nous allons vous présenter un remède naturel, avec lequel vous pourrez vous débarrasser des maux de tête chroniques. Grâce à cette mesure, la douleur sera allégée, sans les effets secondaires des médicaments. C’est vraiment simple.

Ingrédients:

  • 10 gousses d’ail
  • 500 grammes de miel
  • Poivre noir

4

Préparation:

Commencez par laver, éplucher et couper l’ail. Mettez-le dans un pot de miel et ajouter le poivre à la fin. Fermez le bocal et laissez infuser pendant 5 jours. Et voilà.

5

Dès que vous ressentez les premiers tracas, vous pouvez manger une cuillère de ce mélange bénéfique qui arrêtera les maux de tête. Une chose importante est qu’il doit y avoir au moins un morceau d’ail et du poivre dans la cuillère. Vous pouvez prendre une dose tous les jours même si vous ne présentez aucun symptôme, comme mesure préventive.

6

Merci aux propriétés antibactériennes du miel, combinés avec de l’ail et du poivre, la pression artérielle est réduite et le système immunitaire est renforcé. Votre système circulatoire tout entier vous remerciera.

7

La nature nous offre de très nombreux éléments contre la douleur. Nous avons juste besoin d’apprendre à mieux les utiliser.

Vous vous entendez bien avec un ou plusieurs de vos collègues? Lisez ceci, vous allez être surpris!

personne-travail-amis

Les collègues de travail sont les personnes avec qui vous passez la plupart de votre temps. Pendant au moins huit heures par jour, vous partagez un morceau de votre vie avec eux, vous vous supportez et vous plaignez les uns des autres.

Les gens avec qui vous travaillez sont des gens avec qui vous évoluez, peu importe combien de temps vous passez dans votre travail. Ce sont les gens qui vous maintiennent en place dans votre travail, peu importe combien vous détestez ce travail.

Après un certain temps, vous venez de réaliser que vos amis de travail sont en fait certains de vos amis les plus proches. Sans vos collègues, pourquoi voudriez-vous même aller au travail ? Vous pouvez lister une tonne de raisons pour lesquelles ils comptent dans vos journées, mais il y a quelques façons spécifiques qui font qu’ils sont si importants pour vous :

1. Vous passez tout votre temps ensemble.

C’est vrai. Vous passez votre journée entière avec eux, et vous les entendez chaque jour parler de leur vie. Vous travaillez côte à côte, ensemble. Et parfois, vous êtes encore ensemble quand vous n’êtes pas au travail.

2. Vous connaissez leurs habitudes.

Vous connaissez vos amis de travail presque aussi bien que leurs colocataires.

Vous savez ce qu’ils mangent à chaque repas et quels sont leurs plats préférés. Vous savez par exemple que le mardi, vos collègues aiment se rejoindre à la pizzeria du coin. Vous savez que lorsqu’ils n’ont pas de stylo, ils paniquent et refusent d’utiliser des crayons. Vous connaissez toutes leurs petites habitudes et leurs manies.

3. Vous connaissez tous leurs secrets

Au bout d’un certain moment, les discussions sur le travail se terminent et vous commencez à parler de vos vies respectives. Lorsque votre collègue a une gueule de bois, vous savez exactement pourquoi.

Lorsque votre collègue traîne avec une mystérieuse personne, vous savez déjà qui est la personne et comment ils se sont rencontrés.

Lorsque votre collègue de travail semble épuisé ou triste, vous en connaisse également la raison. À un certain point dans votre relation de travail, vous avez trouvé un lien commun qui vous a permis de partager des informations sur votre vie personnelle.

4. Vous décompressez ensemble.

Après de longues journées de travail, la première chose dans votre esprit est l’endroit où vous pouvez vous décontracter.

Tous les deux vous aller à cet endroit une fois par semaine et discutez de travail, mais vous parlez aussi de ce qui se passe dans votre vie en dehors du travail. Vous trouvez que l’alcool est le meilleur remède pour une longue journée.

5. Vous vous plaignez du travail

Aucun de vos autres amis ne comprendrait la douleur que vous endurez tous les deux chaque jour au travail. Seul votre collègue comprend ce que vous supportez quotidiennement.

6. Vous pouvez également vous plaindre de travailler ensemble.

Parfois, vos amis hors du travail ne perçoivent pas pourquoi vous aimez vous plaindre de votre travail. Mais, votre collègue de travail comprend. Votre collègue sait pourquoi votre patron est terrible ou pourquoi vous étiez si fatigué après le travail.

7. Votre collègue est également un support pour vous

Il sait pourquoi vous travaillez si dur. Votre collègue de travail comprend pourquoi vous faites des heures supp au bureau.

Même si vous décidez de prendre un autre emploi, vos collègues seront toujours là pour vous soutenir dans la carrière que vous prenez.

8. Vous avez des intérêts communs.

Puisque vous partagez un lieu de travail, vos collègues sont les plus susceptibles de partager les mêmes intérêts que vous. Même s’ils sont totalement différents de vous, vous trouvez qu’il sont étonnant et aimez en apprendre plus à leur sujet, surtout pendant votre temps libre au travail.

9. Ils vous divertissent toute la journée

Lorsque vous vous y attendez le moins, vous vous trouvez à rire avec vos collègues. Ils savent ce qui vous faire rire jusqu’à ce que vous réalisiez que la moitié de votre journée est passée.

Sans eux, comment le travail pourrait-il être agréable ? Ils sont la raison pour laquelle vous réalisez que vous aimez votre travail, et que vous aimez être avec eux tous les jours.

10. Plus que tout, ils font que vos journées de travail passent plus vite

Vos collègues sont les meilleures personnes auprès de qui s’entourer, parce que ce sont eux qui font que vos journées passent vraiment plus vite.

Vous remarquez rapidement lorsqu’ils ne sont pas là, car la journée est loin d’être aussi divertissante qu’elle ne l’est habituellement. Vous avez hâte de venir travailler et passer du temps avec eux. Il y a même des fois où vous vous demandez si le travail en vaudrait la peine sans eux.

5 raisons de NE PAS vacciner vos enfants

1

Les gens ne devraient pas avoir à faire vacciner leurs enfants. En fait, les parents savent mieux que quiconque (surtout que leur médecin) ce qui est le mieux pour leurs enfants, c’est pour cela que vous n’avez jamais vu une maman appeler un médecin à deux heures du matin parce que a de la fièvre. Les mamans savent instinctivement quoi faire pour leur enfant.

Voilà pourquoi le débat sur la vaccination est tellement ridicule pour moi… parce que les mamans en savent naturellement plus que tout le monde.

Voici 5 raisons de ne pas vacciner vos enfants.

pas-vacciner-enfants

1. Vous n’aimez pas vos enfants, de toute façon

J’ai compris. Certains enfants sont un peu arrivé par “accident”. Donc, si votre plan est de ne pas faire vacciner votre enfant pour qu’il attrape un horrible virus, cela prend tout son sens. Mais bon, la bonne nouvelle si vous êtes dans ce cas-là… c’est que vous êtes tout simplement un idiot !

2. Vous avez plus peur des études scientifiques que de virus qui ont tué des millions et des millions de personnes.

Les vaccins contiennent beaucoup de grands mots effrayants. Et, quelques-uns des ingrédients dans les vaccins ont des liens étroits avec des risques cancérogènes. Il est même probable qu’une infime partie de la population soit allergique à certains des ingrédients, auxquels ils pourraient avoir une mauvaise réaction. Voilà pourquoi le médecin vous garde au bureau pendant 15 minutes après que votre enfant ai reçu un vaccin. De cette façon, si les allergies agissent, le médecin peut les corriger.

Et à propos des mots effrayants, vous savez quel autre mot scientifique tue les gens ? Le monoxyde de dihydrogène. Et pourtant, vous en mettez dans votre corps chaque jour, puisqu’il s’agit tout simplement de l’eau. Alors rangez votre dictionnaire, et cessez de paniquer sur les mots que vous ne comprenez pas totalement.

3

3. Vous croyez tout ce que vous trouvez sur internet

“Gandhi était contre les vaccins. Un type sur internet l’a dit”. Et vous savez à quoi il comparait les vaccins ? A manger du bœuf. Les vaccins sont aussi mauvais que de manger du bœuf parce que les vaches et toute autre vie sont sacrées. Alors, voici d’où cela vient : le vaccin a été ainsi fabriqué à l’origine grâce à des lambeaux de peaux de vaches infectées. Ce qui signifie que chaque personne qui a reçu un vaccin de la variole a reçu une petite quantité de vache. Je peux donc comprendre pourquoi un homme dont les vaches sont un animal sacrée dans sa religion serait contre le fait de se faire injecter ce vaccin. Mais à moins que vous aussi, soyez un fruitarien (comme Gandhi), peut-être que vous devriez mettre votre Big Mac de côté et aller vacciner vos enfants.

4. Vous préférez que vos enfants construisent leurs défenses immunitaires avec des maladies comme la polio et la rougeole… comme vous l’avez fait à leur âge.

Oh, attendez. Vous n’avez pas eu la polio à leur âge. Vous savez pourquoi ? PARCE QUE VOS PARENTS VOUS ONT VACCINER !

5. Vous en savez plus sur les vaccins à partir de ce seul article que vous lisez en ligne, que votre pédiatre n’en sait, après huit années d’études supérieures et des milliers d’heures d’étude.

Ecoutez, je comprends que je ne vis pas dans votre maison, je n’ai pas vécu votre vie et je ne peux certainement pas vous juger pour vos choix parentaux. Mais je vais le faire quand même. Ne pas vacciner vos enfants est quelque chose de vraiment stupide. Cela me rend furieux et me fait bouillir de rage de savoir que certaines personnes puissent mettre leurs enfants dans une telle position vulnérable et dangereuse. Votre enfant infecté peut infecter un autre enfant qui est trop jeune pour être vacciné. Votre enfant peut infecter un enfant qui lutte contre le cancer, ou dont l’immunité a été compromise par autre chose hors de leur contrôle. Votre enfant peut agir comme une bombe à retardement et propager des maladies, simplement parce que l’idée de leur donner une petite piqûre médicale vous fait peur. Vos enfants méritent mieux. Faites les vacciner.

Note de l’auteur : À l’attention des parents qui sont dans l’incapacité de faire vacciner leur enfant parce qu’il est immunodéprimé, ou allergique, etc. : ce message ne vous est manifestement pas adressé. En fait, vous devriez être ceux qui en veulent le plus aux personnes qui ne font pas vacciner leurs enfants en parfaite santé – parce que c’est comme ça que vos enfants restent en sécurité !

4

9 erreurs que font vos cadres sup et qui finissent toujours par leur retomber dessus

employe avec plein de dossiers sur son bureau

C’est assez incroyable de voir le nombre de fois que vous pouvez entendre les managers se plaindre de la démission de leur meilleur employé, et ils ont vraiment de quoi se plaindre.

Les managers ont tendance à mettre leurs problèmes sur le dos des autres, tout en ignorant le réel problème : les gens ne quittent pas leur emplois ; ils quittent leur manager.

Le plus triste est que cela peut facilement être évité. Tout ce qui est requis est une nouvelle perspective et un effort supplémentaire de la part du manager.

Tout d’abord, nous devons comprendre les neuf pires choses que les managers font, et qui poussent leurs meilleurs employés vers la sortie.

1 : Ils donnent trop de travail

Trop de travail peut être très épuisant pour l’employé. Les managers ont tendance à exploiter au mieux leurs employés les plus compétents, qui ont alors l’impression d’être punis pour leur bon travail. Des études menées par l’université de Stanford démontrent que la productivité diminue fortement lorsque l’on dépasse 50 heures de travail hebdomadaire. Au-delà de 55 heures, le travail devient inutile.

Si vous comptez augmenter la charge de travail de vos meilleurs salariés, vous devrez également leur donner quelques contreparties. Un bon employé pourra accepter une certaine surcharge, mais ne restera pas s’il a la sensation d’étouffer sous le travail. Certaines motivations telles qu’une augmentation, promotion et nouveau poste, rendent la surcharge acceptable aux yeux des salariés. Cela est impératif si vous ne voulez pas qu’ils s’en aillent.

2. Ils ne récompensent pas assez le bon travail

Un petit compliment n’est jamais de trop, surtout pour les employés les plus talentueux. Nous entendons toujours parler de ce qui ne va pas, mais jamais de ce qui est bien. Nous aimons tous être félicités, et encore plus lorsque l’on travaille dur. Idéalement, les managers devraient plus communiquer avec leurs subordonnés pour connaitre au mieux leurs envies, (cela peut être une augmentation ou tout simplement plus de reconnaissance). Ainsi ils pourront être récompensés au mieux.

3. Ils ne se soucient pas de leurs employés

Plus d’un départ sur deux est dû à une mauvaise relation avec un supérieur. Les meilleures entreprises s’assurent que leurs managers faces preuve d’un certain équilibre entre professionnalisme et relationnel, en étant présent lors des moments difficiles ou en demandant beaucoup de leurs salariés, même quand c’est difficile, et en encourageant au maximum. Les managers qui manquent d’intérêt pour leurs employés connaissent de nombreuses démissions, car il est impossible de travailler tous les jours jour pour quelqu’un qui ne s’implique pas personnellement et ne s’inquiète pas plus que ça de votre productivité.

4. Ils n’honorent pas leurs engagements

Si vous faites des promesses à vos employés, tenez-les ! Lorsqu’un manager prend un engagement auprès d’un salarié, il monte dans son estime et montre qu’on peut lui faire confiance. Cependant lorsque la promesse n’est pas tenue, le manager donne une mauvaise impression. L’employé, lui, se sent trahi. Après tout, si le supérieur hiérarchique n’honore pas ses engagements, alors pourquoi les salariés devraient-ils honorer les leurs ?

5. Ils embauchent et offrent des promotions aux mauvaises personnes

Les meilleurs employés, travaillant dur, veulent faire équipe avec des professionnels de leur niveau. Mais lorsque les managers embauchent de mauvaises personnes, ce n’est pas très motivant. En ce sens, promouvoir certains qui ne le méritent pas, c’est pire ! Prenons l’exemple suivant : si vous travaillez très dur pour une promotion qui, finalement, vous échappe pour une personne qui travaille bien moins que vous et qui ne le mérite pas franchement, vous vous sentirez frustré, et vous avez raison !

6. Ils ne permettent pas aux employés de vivre leur passion

Un employé talentueux est un employé passionné. Le fait de trouver des solutions pour leur permettre de continuer à vivre leur passion au quotidien améliore leur productivité et leur satisfaction personnelle. Mais dans le but d’avoir une très bonne productivité, les managers ont tendance à faire en sorte que les meilleurs salariés soient coupés des autres. Cependant, plusieurs études montrent que les employés qui peuvent vivre leur passion, voient leur productivité être 5 fois plus importante que la moyenne. 

7. Ils ne les font pas progresser

En général, lorsqu’on fait remarquer aux managers leur manque d’attention envers leurs équipes, ils mettent en avant des concepts tels que l’autonomie, la confiance ou encore la responsabilisation pour se défendre. Faux ! Les bons managers managent, peu importe le talent ou non de leurs équipes. Ils sont attentifs à tout ce qui se passe, sont toujours à l’écoute et présents pour encourager ou conseiller. De plus, c’est leur tâche de trouver dans quel domaine un employé doit s’améliorer. Et contrairement à ce que beaucoup pensent, plus un employé est bon, plus il a envie d’être entouré et de progresser. Dans le cas contraire, vous pourrez voir filer votre employé.

8. Ils ne laissent aucune place à la créativité

Les meilleurs salariés veulent souvent améliorer tout ce qu’ils touchent. En tant que patron, si vous ne laissez pas libre recourt à leur créativité, simplement parce que vous aimez les choses ainsi et ne voulez pas qu’elles changent, vous faites le mauvais choix. En effet, vos employés vont vite s’ennuyer. Limiter leurs désirs de créer, c’est prendre le risque énorme de les voir trouver ce qu’ils recherchent ailleurs.

9. Ils ne les stimulent pas intellectuellement

Les meilleurs patrons sont ceux qui poussent leurs employés à accomplir de grandes choses. Plutôt que de fixer des objectifs trop faciles à atteindre, ils imposent des objectifs ambitieux qui obligent les salariés à se bouger un peu plus, et font de leur mieux pour les aider à réaliser ces tâches. Les salariés compétents n’aiment pas se limiter à des tâches faciles ou ennuyeuses, et chercheront un emploi qui leur demandera de se dépasser.

Ainsi, si vous voulez garder vos employés les plus compétents, commencez par réfléchir à la façon dont vous les traitez. Le fait qu’ils soient talentueux fait qu’ils sont aussi très convoités. Il faut que vous leur donniez envie de rester.

Ce taureau maltraité a été enchaîné toute sa vie. Maintenant regardez ce qu’il fait à l’homme en rouge…

Depuis le début de son existence, ce taureau était attaché par des chaînes… Regardez ce qui se passe quand l’homme en rouge le libère enfin.

Bandit le taureau a passé toute sa vie enfermé dans une cage, où il pouvait à peine bouger. Mais tout a changé lorsqu’un homme est venu à son aide.

Des millions de taureaux et des vaches vivent prisonniers. Ils passent toutes leurs vies dans des cages et la plupart d’entre eux ne goutteront jamais à la liberté. Mais il y en a un qui a pu être libéré de ses chaines.

Heureusement pour Bandit, un homme qui travaille pour le refuge d’animaux « Gut Aiderbichl » est venu à son aide. Tout d’abord, quand Christian s’est approché de Bandit, il était un peu dérouté. Bandit n’a jamais connu l’amour. Mais il a vite compris que Christian était là pour l’aider.

Et il n’y a pas seulement Bandit qui a eu de la chance ce jour-là. Christian et son collègue ont libéré les taureaux, un par un pour éviter la bousculade et ont filmé la réaction du premier taureau lorsqu’il a été libéré.

Noelia : La première maîtresse de maternelle atteinte du syndrome de Down (trisomie 21)

trisomique prof

Elle s’appelle Noelia Garella, elle a 29 ans et a donné une conférence pour parler de sa vie. « J’ai étudié de nombreuses années et maintenant je suis responsable de trois classes, soit un total de 170 élèves », dit-elle fièrement pour exprimer ce qu’elle a été réalisé à seulement 29 ans. Elle explique également que ses relations avec les parents sont excellentes.

Noelia Garella est la première enseignante atteinte du syndrome de Down (trisomie 21). elle a reçu son diplôme de professorat des écoles en 2007 et enseigne aujourd’hui dans une école maternelle de la ville de Córdoba, du nom de “Capullitos” en Argentine. « Le directeur m’a beaucoup aidé à rentrer dans cette école maternelle ».

« Les parents n’ont jamais eu aucun préjugés avec moi. Quand j’ai commencé à travailler, ces derniers étaient très heureux et les enfants aussi. Nous passons de très bons moments à l’école ».

Noelia Garella est titulaire d’un baccalauréat en économie et gestion spécialisée dans le tourisme, l’accueil et le transport. Elle a ensuite obtenu un master pour l’enseignement, à l’université Antonio Sobral.

De là elle a été invitée par la Chambre Internationale de Gualeguaychú à raconter son expérience et ce qu’elle a déjà pu réaliser dans la vie. “J’ai été invité à la Chambre Internationale pour raconter l’histoire de ma vie”, ajoute-elle.

Sa condition n’est ni un obstacle, ni une difficulté, et ne la définit pas non plus en tant que personne. Noelia est confiante et avance vers ses objectifs.

26 images puissantes qui résument comment les Smartphones ont ruiné nos vies

Merci aux smartphones grâce à qui nous n’avons jamais été aussi relié aux gens qui peuvent être aussi loin qu’à l’autre bout du monde, tout en ayant le sentiment déconnecté de ceux qui sont juste à côté de nous. Ces illustrations montrent comment les smartphones sont à l’origine de la “mort de la conversation” et ont complètement changé la façon dont nous interagissions en société.

1.
1

2.
2

3.
3

4.
4

5.
5

6.
6

7.
7

8.
8

9.
9

10.
10

11.
11

12.
12

13.
13

14.
14

15.
15

16.
16

17.
17

18.
18

19.
19

20.
20

21.
21

22.
22

22.
23

24.
24

25.
25

26.
26

Une ado atteinte de trisomie 21 décide de devenir mannequin

mannequin trisomique ado

« Être mannequin aidera à changer le point de vue de la société vis-à-vis des personnes atteintes de la trisomie 21. » écrit-elle. « L’exposition aidera à créer l’acceptation. »

Voici Madeline Stuart.

1

Elle a 18 ans et vient de Brisbane en Australie.

Il y a trois choses que vous devez savoir sur Maddy

2

1. Elle est mannequin en herbe

3

2. Elle est atteinte de trisomie 21

4

3. Et elle s’est fixée pour mission de changer la façon dont la société voit ces deux choses

5

Maddy, qui a lutté avec son poids qui ne cessait d’augmenter, a récemment perdu 20 kilos, grâce à la danse, la natation, et son rôle de pom-pom girl

6

D’après sa mère Rosanne, le changement de style de vie de Maddy lui a permis de retrouver de l’énergie et de la confiance

Avec l’aide de sa mère, Maddy explique sur sa page Facebook: « Être mannequin aidera à changer le point de vue de la société vis-à-vis des personnes atteintes de la trisomie 21. L’exposition aidera à créer l’acceptation. »

Et la mère de Maddy est d’accord

7

« Je pense qu’il est temps que les gens réalisent que les personnes atteintes de trisomie peuvent être sexy et belles », a déclaré Rosanne

Mais Rosanne se souvient aussi de la période où cet état d’esprit était très difficile à trouver pour certains

« Les choses étaient très différentes il y a 18 ans. Je me souviens, alors qu’elle n’était encore qu’un bébé, je me promenais avec elle, et des gens me disaient qu’elle ne devaient pas être montrée en public. »

8

« Ses médecins m’ont dit qu’elle n’arrivera jamais à rien faire. » dit-elle

“Mais les choses changent tous les jours et les gens acceptent de plus en plus de ce qu’ils ne comprennent pas encore.”

9

Quand Maddy était à la recherche d’un agent, Rosanne a fait tout pour encourager sa fille

C’est la confiance et la beauté, autant intérieur qu’extérieur, que Rosanne veut montrer aux autres

« Les gens ont besoin de voir comme elle brille »

10

La chose la plus importante, c’est que les gens gardent l’esprit ouvert

12

“Les personnes atteintes du syndrome de la trisomie peuvent tout faire. Ils le font juste à leur propre rythme », explique Rosanne. “Donnez-leur une chance et vous serez récompensé, et même bien au-delà de vos attentes.”

Le bruit des gens qui mâchent t’insupporte ? Tu es surement un génie créatif.

1b

Ça peut sembler stupide, mais c’est en réalité un trouble qui affecte des milliers de personnes à travers le monde et, bien que cela ne provoque rien de tragique, il n’est pas rare que des gens se fâchent ou s’énervent à cause d’une “mastication intempestive” lors des dîners de famille… Ce trouble est appelé misophonie et se caractérise par des expériences négatives (colère, haine ou dégoût) déclenchées par des sons spécifiques. Il peut se produire avec n’importe quel son, mais plus fréquemment avec les sons quotidiens presque imperceptibles que la majorité des gens négligent.

2b

Que ce soit des mastications de frites, de céréales, le son d’un clic, la respiration d’un individu, le craquement des doigts, pratiquement tout peut déclencher cette rage intérieure par les bruits insupportables. Et dans un sens c’est assez terrible, car peu importe que ce soit un être cher qui provoque le son, la personne va quand même ressentir une très grande indignation, qui peut se transformer en colère, et qui inclut parfois de devoir quitter les lieux pour ne pas avoir à subir encore cette torture.

3b

Il arrive aussi souvent que la personne fronce les sourcils ou s’emporte pour un rien. C’est incompréhensible pour les autres, et ils peuvent finir par mal prendre cette attitude négative. Ils pensent que je suis un «ogre» qui boude sans raison dans une vie au goût amer. Et si il tente d’expliquer ce qui se passe, la réaction est généralement la même, comment une chose aussi insignifiante peut-elle vous déranger? C’est ce qu’ils ont tendance à dire.

4b

Si vous faites partie de ceux qui souffrent de misophonie, essayez d’expliquer aux autres ce qui vous arrive, pour qu’ils puissent vous comprendre et ne pas être si durs avec vous quand vous vous levez de la table sans aucune raison apparente, ou quand vous demandez à quelqu’un si il veut bien mâcher ses aliments plus lentement.

Qu’en pensez-vous? Saviez-vous quelque chose à propos de ce sujet?

ABSURDE : Des réfugiés menacent de RETOURNER en Syrie si l’on ne cède pas à leurs exigences

syriens-menacent-retourner-syrie-yop

Même s’ils sont nourris, vêtus et logés par un certain nombre de gouvernements européens, certains des réfugiés syriens se sont exprimés pour que le monde sache qu’ils n’étaient pas satisfaits de leur situation actuelle.

Récemment, aux Pays-Bas, un journaliste de la télévision néerlandaise a approché les Syriens après avoir appris qu’ils dormaient à l’extérieur pour protester contre les conditions dans lesquelles ils vivaient.

« Ce n’est pas une vie quand vous arrivez à l’intérieur d’une chambre sans télévision. Juste un lit, pas de réfrigérateur, pas de casiers, pas de vie privée », expliquent une femme syrienne anglophone avec les cheveux teints et des vêtements bien plus agréables que ce à quoi on pourrait s’attendre de voir sur un réfugié.

“Nous allons rester dans la rue parce que nous ne voulons pas manger cette nourriture, et nous ne voulons pas rester dans cette chambre. Nous courons loin de notre pays à cause de sa situation, et maintenant nous vivons dans une prison », continua la femme, évidemment dégoûtée par un environnement moderne et propre, des rues sûres, le tout aux frais du contribuable.

Le lendemain matin, le journaliste lui parle à nouveau, et elle reste ferme dans sa protestation contre ses conditions de vie difficiles. Elle s’est même plainte des allocations qu’elle reçoit de la part du gouvernement néerlandais.

Elle annonce même au journaliste stupéfait qu’elle pensait qu’elle ferait mieux de retourner en Syrie.

“Ici, ce n’est pas une vie. Nous savons qu’il y a une guerre, mais ici, ce n’est pas une vie. Nous sommes en prison. C’est la même situation qu’en Syrie, mais au moins là-bas, vous pouvez vivre pour de vrai. Ils nous donnent seulement 10 à 12 euros par semaine. Ce n’est pas possible”, se plaint-elle.

On pourrait pourtant penser qu’être dans un refuge sur une nouvelle terre en sécurité serait suffisant pour tous ceux qui ont fui un pays en ruine déchiré par la guerre.