Cette version unique de «Hallelujah» conquiert le monde. Ecoutez bien la voix de la fille

Elle vient tout juste de sortir et quel bonheur pour les oreilles. Nous avons adoré chaque seconde…

En 1984, Leonard Cohen a écrit la célèbre hanson « Hallelujah » qui deviendra ensuite une des chansons les plus connues et reprise dans le monde. Mais qu’est-ce qui rend cette version si spéciale ? La réponse est Pentatonix.

Les membres du groupe Pentatonix sont un groupe d’amis qui ont grandi ensemble au Texas, et qui partagent tous la même passion pour la musique. Et 5 ans plus tard, ils vendent plus de 2,8 millions d’albums, et font des concerts à guichets fermés.

Et leur dernière vidéo qui a fait le buzz est cette fameuse version a capella du grand classique « Hallelujah » et a été vue près de 6 millions de fois !

Pascal le grand frère : un ado refuse de se lever et…

Une scène hallucinante, Pascal le grand frère a été radical sur ce coup-là !

Ceux d’entre nous qui connaissent l’émission “SOS Ma famille a besoin d’aide” connaissent également”Pascal le grand frère” et savent qu’avec lui, ont ne déconne pas ! Faut dire que parfois, les ados c’est chiant (bon ok, pas tous, mais quand Pascale doit intervenir, c’est qu’il y a un problème) ! La preuve avec le petit Mounir qui voulait juste rester là à pioncer tranquilou…

Comme si ça allait se passer comme ça avec Pascal ! Il demande une fois gentillement et d’un coup… bim ! À la dure, le lit retourné (avec une aisance déconcertante au passage), et on en parle plus !

Cette version de ‘The Sound Of Silence’ (Simon & Garfunkel) par Disturbed est à couper le souffle !

Tellement beau !

Les plus émotionnelles auront du mal à retenir une petite larme en écoutant cette merveilleuse reprise de “The Sound of Silence”. Réalisée avec Justin Vernon, elle a été diffusé sur Radio 1, lors d’une émission où les groupes ont carte blanche. “Quand Paul Simon et Garfunkel ont fait cette version émouvante et mélancolique de la chanson, ils l’ont dédicacé à un ami, le soir du nouvel an.

Dans ce remix assez proche de l’originale, des riffs de guitare par un synthé et l’incroyable voix des deux chanteurs ne peuvent pas vous laisser de marbre.

Un homme sanglote dans la station, alors elle regarde dans sa voiture et voit CECI sous un plaid…

femme-homme-station-0

Nicole s’est récemment arrêtée dans une station pour faire le plein d’essence, en se rendant sur son lieu de travail situé à Apple Valley, dans la ville de Minnesota. Ce fut une journée particulièrement froide, à tel point que la température avait chuté à -12 degrés. En attendant dans sa voiture, elle a remarqué un homme d’âge moyen debout devant la pompe, en pleurs.
« Je commençais à me demander ce qui était arrivé avec cet homme, alors je suis sorti de ma voiture et je me suis approchée de lui », a écrit Nicole sur Facebook. Puis elle a réalisé ce que l’homme portait une simple paire de tongs dans le froid glacial.

Ensuite Nicole regarda dans de la voiture de l’homme, et y vit un spectacle déchirant : cet homme avait une femme et deux filles entassées sur la banquette arrière, enveloppées dans une couverture.

Nicole approcha immédiatement de l’homme pour lui demander ce qui n’allait pas. Avec des larmes aux yeux, cet étranger sans espoir a admis qu’il ne pouvait pas subvenir aux besoins de sa famille. Nicole a alors compris qu’elle avait en face d’elle un homme brisé.

Mais ce qui est arrivé ensuite est quelque chose que tout le monde devrait entendre…

femme-homme-station-1

« Donc, j’étais sur le chemin de mon travail et je me suis arrêtée à une station car je devais faire le plein d’essence. Quand je suis arrivé à la station, j’ai fermé ma voiture et aperçu cet homme en pleurs devant la pompe. Je me suis alors demandé ce qui était arrivé à cet homme. »

femme-homme-station-2

« Dans l’Apple Valley, à Minnesota, il faisait -12 degrés, et il y avait un vent très froid. Cet homme portait des tongs avec des chaussettes couvertes de trous. J’ai alors regardé sa voiture et aperçou sa femme sur le siège avant couvrant son visage dans ses mains et ses 2 filles à l’arrière sous une couverture. »

femme-homme-station-3

« Je suis aussitôt allée voir l’homme et lui dit : « Monsieur quelque chose ne va pas ? » Il me regarda et j’ai alors vu qu’il était sur le point d’abandonner parce qu’il n’avait même pas essayé de cacher ses larmes quand il me dit: « Je ne peux même pas payer de l’essence pour ma famille. »

Sans même réfléchir j’ai mis ma carte dans sa machine et lui ai dit que Jésus-Christ le fils de Dieu, est mort pour nous subvenir. Une lueur d’espoir est alors apparue dans son regard. Il était en état de choc et avait même oublié comment se servir de la pompe. »

femme-homme-station-4

« À ce moment même sa femme est sorti de sa voiture, et a demandé à son mari ce qui se passait. Il lui a alors dit que je venais de leur payer l’essence, et elle a commencé à pleurer et est venu pour me serrer la main. J’ai alors vu son pantalon sale et déchiré. Je lui ai donc demandé de venir à ma voiture.

L’aéroport avait perdu une partie de mes bagages lors d’un précèdent voyage vers le Minnesota, je devais alors ranger mon armoire à vêtements pour trouver des habits à porter et me débarrasser de beaucoup de choses pour en faire don. J’avais ainsi placé ces vêtements dans le coffre de ma voiture. J’ai alors ouvert ma voiture et ai dit à la dame de prendre ce qu’elle voulait. »

femme-homme-station-5

« Cette dame est retournée en courant à sa voiture. Un instant plus tard, elle et ses deux filles sont allées fouiller dans les sacs de vêtements, où se trouvaient mes pulls, chemises et pantalons de survêtement usés.

Le père avait alors terminé de remplir son réservoir. Cela a attiré une petite foule à la station. Un homme plus âgé a offert une carte cadeau à la famille et un autre homme d’âge moyen a donné sa veste pour le père. Jamais dans ma vie, je n’aurais pensé que je verrai un jour ce genre de chose se produire dans une station d’essence avec une poignée d’étrangers. »

femme-homme-station-6

« Mais ça me donne de l’espoir pour l’avenir. De savoir qu’en nous unissant, nous arriverons à changer des vies. »

Maman, tu n’as pas à être désolée

maman-pas-desole1

Chère maman,
Tu n’as pas à être désolée.

L’autre jour, je t’ai entendu pleurer dans la salle de bain. C’est ce jour-là que tu as craqué. Mon frère avait renversé un bidon de lait bio, et moi, j’étais tombé par terre. Toute la journée, nous avions tous deux hurlés et pleurés, et nous ne t’avions jamais laissé tranquille, même si tu ne désirais que cinq minutes.

Tu t’étais enfermée dans la salle de bain, et tu avais pleuré. Lorsque tu es sortis, tu nous as pris dans tes bras et nous as dit que tu étais désolée.

Maman, tu n’as pas à être désolée.

Puis vint ce jour où tu étais au téléphone. Très souvent. Tu disais qu’il y avait certaines choses que tu voulais lire et certaines photos que tu voulais voir. Le soir, lorsque tu m’as bordé, tu m’as dit que tu étais désolée d’avoir passé tant de temps au téléphone.

Maman, tu n’as pas à être désolée.

Je me souviens du jour où je te suivais partout dans la maison en pleurant parce que je voulais que tu me portes, mais tu avais tellement de ménage à faire parce que Mamie allait venir. Lorsque tu as fini le ménage, tu m’as pris avec toi et m’as cajolé sur le canapé pendant une minute avant que je ne saute de tes genoux pour aller jouer. Une minute était tout ce qu’il me fallait, mais j’ai vu le regard sur ton visage. C’est le même regard que tu as quand tu dis à papa, « Un jour, bientôt, ils ne voudront plus être cajolés du tout. »

Maman, tu n’as pas à être désolée.

Rappel-toi le jour où tu as crié très fort sur moi ? Si fort que ça m’a fait peur et que j’ai commencé à pleurer ? Et je ne comprenais pas parce que j’avais peur et que quand j’ai peur, je veux être avec toi, mais tu étais la personne qui m’avait fait peur, donc je ne savais pas quoi faire ? Ton visage s’est tout de suite attendri, et tu es venue me chercher en me promettant de ne jamais recommencer à nouveau.

Maman, tu n’as pas à être désolée.

Tu n’as pas à être désolée d’avoir des mauvais jours. J’ai des mauvais jours, aussi, et tu me dis toujours que c’est normal d’avoir de mauvais jours.

Tu n’as pas à être désolée de ne pas avoir fait le dîner. J’aime quand tu nous dis que le dîner soit un pique-nique ou une assiette de fromage avec du pain, ou même des céréales avec du lait.

Tu n’as pas à être désolée de ne pas m’avoir fait prendre un bain hier soir parce que tu étais trop fatiguée, ou que tu ne voulais pas me lire une troisième histoire, ou que tu t’énervais parce que je continuais à ramper hors du lit.

Maman, je te comprends. Je n’ai peut-être pas toujours dis merci, ou dis que je t’aime, ou fait ce que tu voulais que je fasse, mais je te comprends. Les jours où tu te sens désolée, s’il te plaît rappelle-toi de la façon dont mon visage s’illumine quand tu passes le pas de la porte, ou comment tes baisers sont magiques à chaque fois que j’ai un bobo.

Tu n’as pas à être désolée. Quand personne ne comprend ce que je veux dire, tu le comprends. Quand personne ne peut me consoler, tu le peux. Quand personne d’autre ne peut me supporter dans mes mauvais jours, tu le peux.

Tu ne peux pas être parfaite, mais tu es la maman parfaite pour moi.

Je t’aime,
Ton bébé

Dix raisons pour lesquelles ta petite sœur est ce que tu as de plus précieux

petit-frere-et-sa-soeur-main-dans-la-main

Voyons pourquoi une petite sœur est ce que nous avons de plus précieux.

Elle est la cadette, la petite, la sœurette, appelle-la comme tu veux…Avoir une petite sœur est vraiment une chance, et il existe au moins 10 bonnes raisons de se rendre compte qu’il n’y a rien de plus beau au monde. Les voici énumérées ci-dessous, afin de se les rappeler plus souvent :

#1. Elle est ta fan n°1 :

Quoi que tu fasses tu peux être sûr d’avoir toujours ta petite supportrice à tes côtés, prête à t’encourager quel que soit le projet dans lequel tu te lances.

#2. Elle fait de toi une personne meilleure

Une petite sœur a besoin de modèles à imiter et à respecter. C’est une responsabilité que l’on ressent quasi automatiquement. C’est pourquoi tu essaies toujours de te comporter le mieux possible pour donner le bon exemple.

#3. Les distances n’existent pas

Où que tu ailles, et quel que soit le nombre de kilomètres qui vous séparent elle sera toujours avec toi, dans tes pensées. Quand tu la reverras rien n’aura changé entre vous.

#4. Elle te permet de rester un enfant

Tu seras toujours mis au courant des nouveautés chez les plus jeunes, parce que tu ne pourras pas l’empêcher de t’en parler. Tu peux toujours jouer avec elle, et garder en vie l’enfant qui est en toi.

#5. Elle est toujours à tes côtés

On a peu de certitudes dans la vie, mais sa présence en est une.

#6. Elle sera toujours ta meilleure amie

Aucun concurrent ne fait le poids. Tu es son premier partenaire de jeu, le lien s’est créé dans l’enfance, et vous vous êtes forgé un sens de l’humour commun. Elle sera toujours ta meilleure amie.

#7. Elle t’aide à grandir

Avoir une petite sœur t’oblige à prendre des responsabilités, car il est aussi de ton devoir de la protéger. Pour cela tu dois parfois te mettre à la place des parents, ce qui te fait gagner leur estime et t’oblige à grandir.

#8. Elle est sage

Malgré son jeune âge et son manque d’expérience, elle est souvent là pour t’aider, forte des ses conseils et de ses analyses dépourvus de préjugés.

#9. Tes amis aussi prennent soin d’elle

Tes plus proches amis la connaissent aussi bien évidemment depuis son plus jeune âge, et souvent elle les considère aussi comme des frères. Si eux aussi l’aiment alors elle est vraiment une petite sœur très spéciale.

#10. Elle aura toujours besoin de toi

On a tous besoin de se sentir spécial pour quelqu’un, et une petite sœur aura toujours besoin de notre présence. Ta vie sera jalonnée de beaucoup de relations mais pour ta petite sœur tu seras