La publication brillante de ce père sur son ex-femme fait le buzz. Pour toutes les bonnes raisons

Pour une fois dans l’histoire d’internet, la diatribe d’un homme sur Facebook à propos de son ex-femme est très touchante.

Pour cette fête des mères, nous nous souvenons de Billy Flynn Gadbois, père de famille vivant à Boston, qui a décidé de surprendre son ex-femme le jour de son anniversaire en lui apportant des fleurs et des cartes, sans oublier ses enfants.

« Comme d’habitude », dit-il, « quelqu’un m’a demandé pourquoi diable je continuais à faire des choses pour elle tout le temps. Ça devient lassant, je vais donc vous expliquer tout ça. »

Et il a continué ainsi.

C’est l’anniversaire de mon ex-femme aujourd’hui, donc je me suis levé tôt, je lui ai apporté des fleurs et des cartes, et j’ai remis un cadeau aux enfants pour qu’ils puissent le lui donner. Je les ai aussi aidés à préparer son petit-déjeuner.

Comme d’habitude, quelqu’un m’a demandé pourquoi diable je continuais à faire des choses pour elle tout le temps. Ça devient lassant, je vais donc vous expliquer tout ça.

J’élève deux jeunes hommes. L’exemple que je leur donne en traitant leur mère impactera considérablement la manière dont ils verront et traiteront les femmes et affectera leur perception des relations.

Je pense que c’est d’autant plus vrai dans mon cas vu qu’on est divorcés. Donc si vous ne créez pas un bon comportement relationnel pour vous, il est grand temps de vous bouger.
Prenez de la hauteur et soyez un exemple. Ce n’est pas juste pour vous.

Élevez des hommes biens. Élevez des femmes fortes. De grâce. Le monde en a besoin, aujourd’hui plus que jamais.

Néanmoins, Gadbois à déclaré que ça n’a pas toujours été facile.

La première partie de notre divorce ne s’est pas passée aussi bien qu’on le voudrait. Il nous a fallu passer par des hauts et des bas et apprendre de nos erreurs au fil du temps.

Il y avait des choses à surmonter des deux côtés pour mettre de côté notre colère et notre ressentiment pour le bien des enfants. Ce n’est pas facile, mais c’est faisable !

On a travaillé dur au fil du temps pour créer des barrières et trouver des moyens de gérer nos interactions pour que nos propres problèmes soient minimisés ou laissés à la maison pour le bien des enfants.

C’est un processus perpétuel mais on voit une grande différence en termes de bonheur, de confiance et de sécurité chez les enfants depuis qu’on a commencé à fonctionner ainsi.

C’est le rôle des parents.

Qu'en avez-vous pensé ?