Personnes recherchées pour faire des câlins et réchauffer des bébés prématurés. Regardez le résultat

Lorsqu’un petit naît, il a besoin de soins spéciaux adaptés à son âge; cette attention se doit d’être intégrale. Toute une équipe médicale se charge de satisfaire les besoins que sa condition exige, mais il y a également une partie émotionnelle qui est très importante pour son bon développement.

En réalité, même s’ils le souhaitent ardemment, les parents du nouveau-né n’ont pas toujours la possibilité d’être avec lui 24 heures sur 24. Pour cette raison, certains hôpitaux, tels que l’hôpital Saint-Boniface à Minnipeg, Manitoba (Canada) ont commencé à chercher des donneurs de câlins volontaires prêts à prendre soin, durant le temps pendant lequel ils sont seuls, de ces bébés.

Ces volontaires sont tout particulièrement nécessaires lorsqu’il s’agit de bébés dont la mère est toxicomane ; puisqu’elle souffre à la naissance du syndrome d’abstinence néonatale. Les volontaires se chargent d’apporter une chaleur humaine et un contact physique aux nouveau-nés tandis que les mères sont placées en centres de réadaptation.

« Parfois, les bébés se montrent très exigeants, mais après quelques minutes ils commencent à se détendre », dit la bénévole Lucette Parent, « On peut voir qu’ils respirent plus facilement. Grâce au seul contact humain, ils se tranquillisent et restent généralement endormis »

Selon une étude publiée dans la revue Psiquiatría Biológica, les bébés prématurés placés en soins intensifs à qui on fait des câlins depuis la naissance développent de meilleures habitudes de sommeil et sont plus attentifs que les enfants qui n’ont pas été câlinés.

D’autres études démontrent que le fait de tenir un bébé dans ses bras pendant autant de temps que possible influe sur son développement. En plus des bénéfices susmentionnés, les enfants à qui on a fait des câlins lorsqu’ils étaient bébés ont montré de meilleures capacités de gestion du stress après leur dixième anniversaire lorsqu’ils se trouvèrent confrontés à des situations de stress, comme parler en public.

Bien que l’idéal soit que ce soient la mère ou le père qui soient toujours avec les enfants, ceux qui leur fassent des câlins et les prennent dans leur bras, ce n’est pas toujours possible ; c’est pour cela que nous saluons les efforts que ces volontaires font pour aider au développement intégral de ces petits bouts de chou qui ont tant besoin d’amour.

À présent vous le saurez, le fait de prendre votre bébé dans vos bras possède des bénéfices incroyables pour lui et pour vous. La prochaine fois que quelqu’un vous dira de ne pas trop le prendre dans vos bras de peur de mal l’habituer, demandez-lui à quoi devrait-il s’habituer de mieux qu’aux bras aimants de sa mère. Il a été à l’intérieur de vous pendant les neuf premiers mois de sa vie, il s’est habitué à vos battements de cœur et à votre voix. Profitez de lui, vivez avec lui, aimez-le et faites-lui des câlins autant que nécessaire.

Si vous êtes d’accord et que vous aimez l’idée de ces donneurs de câlins volontaires, partagez cet article et n’oubliez pas de nous soutenir avec un J’aime.

Qu'en avez-vous pensé ?