Libéré de son « gilet de torture », l’ours voit de l’eau pour la premiere fois depuis 6 ans. Sa réaction m’a donné des frissons.

ours-torture

Le « gilet de torture » est un appareil qui permet de conserver la bile des ours, en les gardant enfermés et attachés. Il faut savoir que cette bile est souvent utilisée dans la médecine chinoise traditionnelle afin de guérir certains maux. Lorsque Tuffy, un ours qui a été enfermé pendant de nombreuses années dans une cage au Vietnam est libéré, sa joie est telle qu’il n’arrêtait pas de sautiller et de s’amuser au contact de l’eau.

Conservation de la bile des ours grâce au « gilet de torture ».

1

Dans la médecine chinoise traditionnelle, la bile des ours a le pouvoir de guérir. C’est ainsi qu’elle est récupérée à travers tous les moyens possibles. Le « gilet de torture » en est d’ailleurs la preuve. En effet, il s’agit d’un dispositif qui est attaché autour du corps de l’ours et qui est également relié à une plaie ouverte sur le ventre de l’animal. Pour collecter la bile de leur vésicule biliaire, les ours sont gardés enfermés dans des cages très étroites, et ce, pendant de longues années.

C’est ainsi que Animal Asia s’est assigné pour objectif de mettre un terme à cette situation. L’association estime que cette pratique est horrible (à juste titre d’ailleurs) et que les ours méritaient un meilleur traitement. En Chine, comme dans plusieurs autres pays environ, on note que les ours vivent dans des conditions déplorables à cause justement, de ces « usines à bile ».

Nouvelle vie pour Tuffy

2

Tuffy est un ours magnifique. Il a vécu toute sa vie au service d’une usine à bile. Il a été maltraité et a souffert des pires traitements jamais infligés à un animal. Lorsqu’Animal Asia parvînt à récupérer Tuffy, les vétérinaires l’ont d’abord soigné. Ils ont ensuite retiré sa vésicule biliaire et l’ont mis dans une grande réserve naturelle. Le rétablissement de Tuffy a pris beaucoup de temps. Il faut dire que l’animal était très mal en point lorsque les employés d’Animal Asia l’ont trouvé.

Sa réaction à la vue et au contact de l’eau, une fois guéri, fut impressionnante. L’animal était définitivement ravi. Il sautillait et se baignait dans tous les sens, tel un petit enfant qui prenait sa douche. Sa joie se faisait ressentir à des kilomètres, une scène magnifique et qui devrait suffire aux dirigeants des usines à bile pour se rendre compte de la cruauté de leurs méthodes.

Caesar est également un autre ours qui est parvenu à s’échapper et à reprendre une nouvelle vie grâce à Animal Asia. Il avait été enfermé durant neuf ans et souffrait énormément dans sa cage.

Qu'en avez-vous pensé ?