Une femme échappe à un incendie à vélo avec un chien de 30kg dans son sac à dos

“J’ai dit à Bentley de s’asseoir à l’intérieur, et il a sauté dedans. C’était comme s’il avait compris la situation ».

Comme beaucoup de gens se trouvant sur le chemin des récents incendies en Californie, Natasha Wallace n’avait que quelques minutes pour s’échapper.

Mais elle n’a pas oublié d’emmener avec elle ce qui compte le plus.

Wallace, une étudiante de Santa Rosa, étudiait au campus quand l’incendie s’est déclenché. En se rendant chez elle peu après 1h du matin, Wallace pouvait voir un grand mur de flammes faire rage sur toute l’autoroute et pendant un moment, elle s’est arrêtée pour jeter un coup d’œil. C’est là qu’elle a réalisé que compte tenu de la vitesse et de l’intensité de l’incendie, sa vie était en danger – et qu’elle devait partir pendant qu’elle le pouvait.

« C’était comme un lance-flammes », a dit Wallace à The Dodo. « Je savais à quelle vitesse le feu avançait. C’était vraiment effrayant ».

Wallace a continué son chemin vers chez elle où elle s’est empressée de faire quelques sacs. Elle a mis son chien Bentley dans la voiture avec ses affaires avant de prendre la route – mais le trafic était bloqué, ce qui les empêchait de quitter leur quartier.

« Je me suis assise dans ma voiture pendant environ deux minutes, et je pouvais voir le feu se rapprocher. Je me suis dite, ‘je ne vais pas brûler dans ma voiture’ », se rappelle Wallace. « J’ai donc fait demi-tour et suis retournée à la maison”.

C’est là qu’elle a décidé de prendre son vélo pour se mettre en sécurité, en laissant derrière quasiment tout ce qu’elle avait pour faire de la place pour ce qu’elle avait de plus précieux : « Je savais que tout ce qui comptait, c’était mon chien. C’était tout », dit Wallace.

“J’ai vidé u sac qui contenait des vêtements et quelques-unes de mes affaires,” dit-elle. “J’ai dit à Bentley de s’asseoir à l’intérieur, et il a sauté dedans. C’est comme s’il avait compris la situation. Il savait que quelque chose n’allait pas ».

Wallace a ensuite porté le sac contenant son chien de 30kg autour de son cou et a commencé à pédaler.

“C’était dur. J’essayais d’éviter les branches et tout ce qu’il y avait sur la route. Je n’ai pas eu de problèmes sur les 3 premiers kilomètres. J’étais sur pure adrénaline, ou sur l’instinct maternel”, dit-elle. “Bentley est resté assis tout ce temps, comme un grand garçon. Son bien-être était la seule chose dont je me souciais à ce moment”.

Enfin, un chauffeur de camion a vu Wallace et Bentley et s’est arrêté pour les conduire pour le reste du chemin. Ils étaient en sécurité, mais comme beaucoup de gens de la région, Wallace a perdu sa maison et quasiment tout ce qu’elle a.
Les derniers jours ont été épuisants, c’est le moins qu’on puisse dire, mais cette fois, Bentley l’a aidée.

“Il a été très agréable”, dit Wallace. “Quand j’étais à l’abri, tout ce que j’avais, c’était mon chien. Je ne faisais que faire des câlins à mon chien pendant tout ce temps”.

Wallace et Bentley vivent maintenant chez des proches et elle commence à aller de l’avant. Il est toujours difficile de réaliser qu’on a tout perdu dans l’incendie, mais Wallace sait que le plus important a été sauvé :

“On peut avoir des centaines de dollars en choses matérielles, mais mon chien n’a pas de prix”.

Pour aider les personnes affectées par les récents incendies en Californie, pensez à faire un don au Direct Impact Fund, vérifié par GoFundMe.

Qu'en avez-vous pensé ?