Un célèbre psychologue affirme que les mères devraient parfois prendre des vacances seules

Être mère est un travail à plein temps, entre la lessive, le nettoyage, les courses, s’occuper des enfants à la maison et en dehors, dans toutes leurs activités et rendez-vous. Ce type de gestion familiale est souvent difficile à suivre car ce sont souvent les deux parents qui travaillent. Cependant, même lorsque maman et papa doivent tous deux se rendre au bureau, la plupart des tâches liées à la garde des enfants incombent (encore!) à la femme. Qu’il s’agisse de mères qui travaillent ou de femmes au foyer, les psychologues s’accordent à dire qu’il est possible de prendre des vacances de temps à autre, et même, il vaut mieux.

Une pause vis-à-vis du « métier le plus beau et le plus difficile du monde » n’est pas seulement bonne pour la femme, mais aussi pour toute la famille. Une petite pause de la routine habituelle des choses à faire du quotidien régénère l’esprit, de sorte qu’à votre retour vous serez une meilleure mère et épouse, reposée, plus patiente et reconnaissante pour ce que vous avez. Peut-être que tout le monde n’a pas le temps, l’opportunité ou les ressources pour s’offrir de vraies vacances, alors voici quelques conseils pour soulager le stress :

  • Partir en vacances c’est possible, il suffit de le planifier. S’éloigner du train-train quotidien est possible, ou plutôt nécessaire. Le secret est de planifier un peu à l’avance, d’organiser votre agenda, se mettre d’accord avec votre partenaire et d’économiser de l’argent pour une petite escapade bien-être.
  • Tâches ménagères un jour sur deux. Le monde ne s’arrête pas si vous ne faites pas la vaisselle ou si vous ne faites pas votre lessive tous les jours. Il est essentiel pour la santé psychophysique de fixer les jours consacrés aux tâches domestiques et ceux consacrés au repos.
  • Un matin libre par semaine. Si pour une mère les week-ends sont désormais un souvenir, vous pouvez vous offrir une matinée libre n’importe quel jour pour aller faire du shopping, aller chez l’esthéticienne, suivre un cours, lire un bon livre.
  • Au moins un jour par mois totalement « libre ». En tant que parent, vous ne vous arrêtez jamais, entre les tâches ménagères, les commissions et la planification de tout, il est donc essentiel de s’arrêter pour recharger les batteries, se changer les idées et penser un peu à soi-même.

En conclusion, chaque mère et chaque père ne devrait jamais négliger leur bien-être personnel trop longtemps. N’ayez pas honte de réclamer votre propre espace, en demandant par exemple le soutien de vos grands-parents ou d’autres membres de la famille : après tout… vous le faites aussi pour le bien-être de vos enfants !

Qu'en avez-vous pensé ?