25 phrases de Sigmund Freud qui vous feront réfléchir

Sigmund Freud, un homme vanté par certains, détesté par d’autres, a consacré sa vie à réfléchir sur les relations humaines et à les étudier profondément. Voici ses citations les plus célèbres concernant l’amour, la psychologie, la vie, les rêves et bien plus encore.


« La seule personne avec qui vous devriez vous comparer, c’est celle que vous étiez hier. Personne d’autre à vaincre et à observer pour devenir quelqu’un de mieux »

« Nous venons au monde de la même manière que nous le quittons… tout seuls »

« J’ai été un homme chanceux dans la vie : rien n’était facile pour moi »

« Chacun d’entre nous pense aux autres comme mortels mais se pense comme immortel »

« La première personne à jeter une insulte au lieu d’une pierre est le fondateur de la civilisation »

« Avant de vous diagnostiquer une dépression ou une faible estime de soi, assurez-vous d’abord que vous n’êtes pas juste entouré par des idiots »

« On est maître des mots que l’on tait et esclave de ceux que l’on dit »

« Il y a deux manières d’être heureux dans cette vie : l’une est de se faire passer par un idiot, l’autre est de l’être vraiment »

« Nos vulnérabilités sont nos meilleurs atouts »

« La science moderne n’a pas encore créé un médicament rassurant aussi efficace que quelques mots gentilles »

« Rien dans la vie n’est plus cher que la maladie et… la stupidité »

« Celui qui pense à l’échec a déjà échoué avant même d’essayer ; celui qui pense à la victoire a déjà fait un pas en avant »

« Le but de toute vie est la mort »

« Celui qui sait à quoi s’attendre n’a pas besoin de faire des concessions »

« Être tout à fait honnête avec soi-même est un bon exercice »

« Lorsque l’inspiration ne vient pas, je vais la rencontrer à mi-chemin »

« Plus nous sommes parfaits à l’extérieur, plus nous avons de démons à l’intérieur »

« Si vous voulez vivre, préparez-vous donc à mourir »

« Les émotions non exprimées ne meurent jamais. Elles sont enterrées vivantes et libérées plus tard de façon plus laides »

« Il n’y a aucun point de départ lorsqu’on ne sait pas bien où aller »

« Les hommes sont bien plus moraux que ce qu’ils pensent et beaucoup plus amoraux que ce qu’ils peuvent l’imaginer »

« Uniquement la propre expérience rend l’homme sage »

« Le premier signe de bêtise est l’absence totale de honte »

« On n’est pas exempt de faire les mêmes erreurs commises par ceux que l’on critique »

« Les foules n’ont jamais connu le soif de la vérité et ne vivent que d’illusions »

« Tout le monde cache aux autres, et même à soi-même, ses vrais désirs »

[mistape]
Qu'en avez-vous pensé ?