Une pianiste chinoise “pète un plomb” avec Mozart et fait le buzz sur la toile

mozart

Dans cette vidéo, Yuja Wang revisite complètement la marche turque de Mozart avec une interprétation personnelle très originale aux touches jazzy décalées pour un effet surprenant. Elle s’évade de la partition et transforme la marche en course olympique !

Yuja Wang a commencé à étudier le piano à l’âge 6 ans avec le grand Luo Zhengmin. A 29 ans, l’artiste chinoise est devenue une pianiste de renommée internationale au talent exceptionnel. Elle se produit dans les salles les plus prestigieuses du monde entier.

Les mélomanes allemands présents à son concert berlinois ont été époustouflés. L’auditoire et les musiciens de l’orchestre philharmonique de Berlin ne s’attendaient pas à tant de fantaisie. La virtuose a totalement lâché prise pour donner libre cours à son imagination phénoménale en faisant courir ses doigts sur le clavier à un rythme trépidant. Elle débute le morceau de manière très classique et se laisse rapidement emporter avec énergie au rythme de ses fantaisies musicales.

L’audace de la jeune artiste a été récompensée par l’ovation d’un public charmé par ses notes décalées.

Qu'en avez-vous pensé ?