Un célèbre neuropsychologue explique comment le fait de “ne rien faire” est en fait vital pour la santé

Contrairement aux idées reçues, il est bon pour la santé de ne rien faire même si cela est généralement mal perçu en société, que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle.

En effet, une étude a été menée qui démontre que lorsque le corps humain ne fait pas d’activité, son cerveau se met en mode « par défaut » et fait alors le tri des informations qu’il contient. Cette étape est absolument indispensable pour le neuropsychologue Francis Eustache qui exerce au CHU de Caen.

De cette façon, il pourra mieux comprendre l’environnement qui l’entoure et pourra mieux composer avec les situations ultérieures qui se présenteront à vous.

En consultant cette vidéo, vous pourrez avoir la preuve que l’oisiveté n’est pas forcément un vilain défaut et qu’elle est essentielle pour votre cerveau. Conservez-la bien sous la main car si on vous fait des reproches, vous aurez de quoi justifier votre choix de ne rien faire et mettre un terme à toute polémique. Désormais, vous pouvez rester allongé(e) sur votre canapé pendant des heures ou prolonger considérablement votre grasse matinée sans culpabiliser !

Le doyen des hommes français vit toujours chez lui, à l’âge de 108 ans

Un nouveau doyen vivant à Limalonges

C’est à Limalonges (Deux-Sèvres) que séjourne le nouveau doyen des hommes en France. A 108 ans, Roger Auvin succède donc à Georges Massard, décédé à l’âge de 110 ans le 24 novembre dernier. C’est son fils Rémy, âgé de 83 ans, qui lui a fait part de la nouvelle lors de la visite des journalistes qui se sont déplacés pour l’évènement.

Une personne très appréciée

Connu pour sa gentillesse ainsi que sa robustesse, il a malheureusement assisté au décès de son épouse ainsi que de son fils aîné Jean-Claude, des évènements très difficiles pour lui. Et, durant les huit dernières années, également de cinq voisins centenaires vivant tous dans la maison de retraite proche.

Une hygiène de vie bien gérée

Roger Auvin peut compter sur l’aide d’auxiliaires de vie au quotidien, se relayant trois fois par jour pour lui porter assistance. Grâce à ces quatre personnes, il peut encore profiter de vivre chez lui, sereinement. Ses journées se passent simplement avec un lever vers 10h30, un déjeuner devant la télévision peu avant midi (sans excès, précise sa belle-fille), puis c’est l’heure de la sieste, durant l’après-midi.

Ils ont tous dit que c’était « la meilleure pub de Noël jamais réalisée ». Après l’avoir vu, je dois avouer que c’est vrai.

C’est génial…

Cette campagne a été réalisée de main de maître avec beaucoup de sensibilité et poésie. Cette petite vidéo raconte toute une histoire. A l’aide d’un télescope, une petite fille scrute la lune, pleine d’espoir.

Lentement, elle fait la mise au point sur l’astre et les reliefs commencent à apparaître. On commence à distinguer les cratères puis un point brillant sur lequel elle se focalise. En grossissant l’image, elle découvre un petit vieillard isolé sur le satellite, vivant seul dans une cabane de planches. Elle tente alors désespérément de communiquer avec lui en lui envoyant des messages à l’aide d’avions en papier et de flèches qui ne dépassent jamais le toit de la maison.

Le soir de Noël, alors que les préparatifs pour la fête vont bon train sur Terre, Le vieux solitaire voit s’approcher un paquet cadeau porté par des ballons et ses yeux se remplissent d’émotion. Le slogan à la fin du clip nous dit : Montrez leur qu’ils sont aimés cette année à Noël.

Cette publicité polonaise est devenue virale car… Bref, regardez-la simplement.

Toutes les autres pubs de Noël peuvent rentrer chez elles maintenant.

Cette publicité met en scène un grand-père seul avec son chien bien installé dans le confort de son intérieur. Un jour le livreur vient lui apporter un colis dans lequel se trouve un manuel d’apprentissage de langue anglaise. Il se met à étudier sérieusement. La maison est vite envahie de post it sur lesquels il indique les noms de chaque objet pour mémoriser le vocabulaire.

Même le chien se retrouve affublé du post it “dog” sur le front ! Il met tout son cœur à l’apprentissage et anone les phrases qu’il entend dans ses écouteurs pour parfaire son accent. Une jeune fille se retourne dans le bus d’un air surpris quand il répète à haute voix pour s’entraîner : ” Je vous aime, vous êtes parfaite !”.

La fin du clip est émouvante quand finalement il part pour l’Angleterre faire la connaissance de sa petite fille qu’il voit pour la première fois. Il est très fier de pouvoir se présenter à elle dans la langue de Shakespeare qu’elle comprend !

Ils ont donné une pizza gratuite à ce sans-abri.. Et ce qu’il a fait avec la pizza m’a fait pleurer!

Ce jeune homme ne roule pas sur l’or mais qu’importe, il a simplement décidé d’effectuer un geste d’humanité en offrant une pizza à un sans abri. La suite est vraiment incroyable…

Une expérience sociale intéressante montrant ce qui se passe quand les gens demandent de la nourriture à des étrangers est devenu viral et a aujourd’hui plus de 20 millions de vues sur YouTube. Dans la vidéo, plusieurs étrangers sont invités à partager leur nourriture avec un passant dans la rue qui a faim (joué par un acteur), mais ils refusent tous. Quelques minutes plus tard, un homme sans-abri est devenu un héros sur internet, de par sa bonté et sa générosité.

L’homme sans nom, qui était assis dans la rue pieds nus, ne savait pas qu’il était filmé lorsque les cinéastes d’OckTV lui ont donné leur reste de pizza à New York City. Quelques instants après, un membre de leur équipe s’approche de l’homme pour demander s’il voulait bien partager son repas avec lui. Sans aucune hésitation, l’homme au bon cœur lui donne une tranche. À l’origine, la vidéo était conçue pour voir comment les gens réagiraient si un étranger leur demandait de partager leur nourriture. Pour lui dire merci pour sa générosité, le cinéaste ouvre son portefeuille et donne à l’homme une quantité importante d’argent, ce qui laisse le héros au bon cœur en larmes. Parmi les quatre personnes approchées, l’homme sans-abri est le seul à offrir de la nourriture. Il y a même eu un homme qui a insulté l’acteur.

Elle laisse un sans-abri travailler une journée dans son café. 2 semaines plus tard, elle entre et il est toujours là

En mars 2016, un sans-abri errait dans le Abi’s Cafe à Minneapolis au Minnesota. Il a regardé la propriétaire, Cesia Abigail, et lui a demandé de l’argent.

« Pourquoi vous ne travaillez pas ? » a répondu Cesia. « Vous savez que l’on n’a rien sans rien, non ? »

Marcus, le sans-abri, expliqua à Cesia qu’il rêvait d’avoir un emploi, lui raconta son histoire et lui dit que son casier judiciaire l’empêchait de convaincre les employeurs de l’embaucher.

Pour survivre, Marcus a été obligé de se tourner vers le vol et la mendicité.

Mais au lieu de se détourner de Marcus, Césia a décidé de faire quelque chose d’incroyable qui a fait que son histoire est devenue massivement virale…

1

Cesia Abigail a une vingtaine d’années et est la propriétaire du Abi’s Cafe à Minneapolis au Minnesota.

2

Depuis quelque temps, Cesia luttait pour que son restaurant El Salvadorean reste à flot.

En mars 2016, un SDF nommé Marcus est entré dans le Abi’s Cafe et lui a demandé de l’argent. Elle a instantanément ressenti une connexion avec cet homme qui vivait dans les rues.

Cesia ne pouvait pas offrir d’argent à Marcus. Elle était à bout, débordée et mal payée. Mais elle avait besoin d’un coup de main.

3

« Je manquais de personnel ce jour-là, » écrit Cesia sur Facebook. « Alors je lui ai demandé, vous voulez travailler ? J’ai un boulot pour vous ! »

Ses yeux se sont écarquillés et son sourire m’a rendue heureuse pour la journée ! Il m’a dit : « Je ferai n’importe quoi pour un peu de nourriture.

Depuis ce jour, pendant presque 2 semaines, il est toujours arrivé à l’heure pour prendre son service de deux heures… il aidait à sortir la poubelle, à laver la vaisselle, etc.

Une fois que je l’ai payé, devinez ce qu’il fait ? Il a acheté son repas dans mon restaurant (IL A DÉCIDÉ DE PAYER) parce que payer lui redonnait de l’estime pour lui-même ! »

4

Avec ce nouveau sentiment de dignité et de respect de soi, Marcus était un homme neuf. Un jour, Césia le vit envelopper la moitié de son sandwich et le donner à une femme sans abri.

« Faites quelque chose de bien pour quelqu’un aujourd’hui et ne les jugez pas simplement parce qu’ils vous demandent de l’argent, car nous ne connaissons pas leur situation… certains méritent une seconde chance », écrit Cesia sur Facebook.

« Dieu m’a donné cette bénédiction alors pourquoi ne puis-je pas l’apporter aux autres ? »

Merci de PARTAGER cette histoire vraie si vous croyez que tout le monde mérite une seconde chance.

Au Sénégal, une centrale solaire construite en 8 mois alimente 160 000 foyers

Dans un pays où l’électricité présente un retard considérable, on ne pouvait avoir meilleure nouvelle. Il faut savoir que plus de 60 % de la population, résidant dans les campagnes sénégalaises, n’a pas encore accès aux commodités offertes par l’électricité.

C’est en Afrique de l’Ouest au nord du Sénégal à Bokhol que l’on a installé des panneaux solaires, pas quelques-uns, ces derniers se comptent par centaines. C’est dans un terrain aride, sous un climat ensoleillé, que la centrale solaire produit son énergie. Le résultat est phénoménal, puisque sa productivité permet d’alimenter en courant, pas moins de 160 000 foyers par jour. Le chiffre est énorme puisqu’on estime sa productivité doublée par rapport à la France et l’Europe du Nord.

La centrale solaire est de taille et a été construite en à peine huit mois. Son coût est de 20 millions d’euros, somme qui fut déboursée par des investisseurs privés. Quant au prix de l’électricité, les Sénégalais peuvent avoir le sourire, la compagnie facture le KWh à 1€. Cette aventure a donné envie et d’autres projets similaires doivent bientôt voir le jour.

Gertrude, une réscapée de la Shoah nous met en garde contre l’extrême droite

Seuls ceux qui ont vécu l’enfer peuvent vraiment en parler.

L’élection présidentielle en Autriche laisse présager qu’un certain nombre d’habitants puisse voter pour le parti d’extrême-droite, le FPO. Devant le danger que ce choix peut présenter, Gertrude, rescapée de la Shoah, a tenu à éveiller les consciences. Pour cette nonagénaire, les arguments de ce parti sont basés sur la haine, le manque de respect de l’autre et réveille les plus bas instincts.

Pour elle, il est indispensable de rappeler ce que ce type de choix a eu comme conséquence. Le rejet des juifs a pris des conséquences dramatiques. Fonctionner selon la haine de l’autre ne peut pas être constructeur mais plutôt dévastateur. Le slogan et les arguments utilisés par ce parti n’ont rien à voir avec la religion et rappellent que trop bien ceux utilisés au moment de la montée du nazisme.

Gertrude met donc en garde les plus jeunes qui prennent le risque de vivre dans une telle société. Rechercher la paix et le dialogue semble le meilleur choix pour le pays. Tous ceux qui ont vécu la Shoah devraient témoigner pour rappeler à quoi l’extrême-droite correspond réellement avant le passage aux urnes.

Une pianiste chinoise “pète un plomb” avec Mozart et fait le buzz sur la toile

Dans cette vidéo, Yuja Wang revisite complètement la marche turque de Mozart avec une interprétation personnelle très originale aux touches jazzy décalées pour un effet surprenant. Elle s’évade de la partition et transforme la marche en course olympique !

Yuja Wang a commencé à étudier le piano à l’âge 6 ans avec le grand Luo Zhengmin. A 29 ans, l’artiste chinoise est devenue une pianiste de renommée internationale au talent exceptionnel. Elle se produit dans les salles les plus prestigieuses du monde entier.

Les mélomanes allemands présents à son concert berlinois ont été époustouflés. L’auditoire et les musiciens de l’orchestre philharmonique de Berlin ne s’attendaient pas à tant de fantaisie. La virtuose a totalement lâché prise pour donner libre cours à son imagination phénoménale en faisant courir ses doigts sur le clavier à un rythme trépidant. Elle débute le morceau de manière très classique et se laisse rapidement emporter avec énergie au rythme de ses fantaisies musicales.

L’audace de la jeune artiste a été récompensée par l’ovation d’un public charmé par ses notes décalées.

Elle abandonne son fiancé sur l’autel. Mais la raison est incroyable ! Regardez bien ces mains…

C’est vraiment rare de voir des choses comme ça…

Britany est une jeune américaine qui enseigne la langue des signes depuis de nombreuses années et pour déclarer son amour à son futur époux, Evan, qui est sourd, elle a décidé de marquer l’événement devant l’autel et pas de n’importe quelle manière : regardez bien ses mains !

Pour les deux jeunes mariés, la communication n’a jamais été un problème, bien au contraire, c’est ce qui fait tout leur charme. peu de temps après accepté la demande en mariage, Brittany a pris contact avec un spécialiste de la langue des signes, Nathan Roberts, pour qu’il lui enseigne de nouvelles expressions. Tout a été pensé dans les moindres détails et pour que son futur mari ne se doute de rien, elle a même fait semblant d’organiser un spectacle pour le jour de la cérémonie.

Elle a du répéter de nombreuses heures pour que le résultat soit absolument parfait et on peut dire qu’il est très réussi !

Le jour J, Evan a eu la surprise de voir son épouse lui faire une merveilleuse déclaration d’amour et ce, devant tous les invités.