Si la musique vous donne la chair de poule, c’est que votre cerveau est peut-être spécial

Avez-vous parfois cette sensation en écoutant de la bonne musique qui vous dresse tous les poils du bras ?

Cet auteur se rappelle avoir eu des frissons en écoutant ‘Whole Lotta Love’ de Led Zeppelin dans le bus numéro 9 de Stourbridge quand il avait 16 ans.

Matthew Sachs, ancien étudiant de Harvard, a étudié l’année dernière les individus qui avaient des frissons en écoutant la musique pour voir comment cette sensation se déclenchait.

L’étude s’est portée sur 20 étudiants, 10 d’entre eux ayant admis avoir eu les sensations liées à la musique décrites ci-dessus et 10 qui ne les ont jamais eues, et a étudié des scans des cerveaux de tous les participants.

Il a découvert que ceux qui avaient ce lien émotionnel et physique avec la musique avaient en fait des structures de cerveau différentes de celles des personnes qui ne l’avaient pas.

L’étude a montré qu’ils avaient tendance à avoir un volume plus dense de fibres connectant leur cortex auditif et les zones traitant les émotions, ce qui veut dire que ces deux parties peuvent mieux communiquer.

Les découvertes de Sachs ont été publiées dans Oxford Academic, mais Neuroscience le cite en disant :

« L’idée est qu’un plus grand nombre de fibres et une efficacité accrue entre deux régions sont synonymes de traitement plus efficace entre ces parties. »

Cela veut dire que si la musique vous donne vraiment des frissons, il y a plus de chances que vous ayez des émotions plus fortes et plus intenses.

De plus, ces sensations peuvent également être associées aux souvenirs liés à une musique en particulier, ce qui ne peut pas être contrôlé dans un environnement de laboratoire.

Si cette étude était plutôt réduite, Sachs fait actuellement des recherches plus approfondies qui se porteront sur l’activité cérébrale quand on écoute des chansons qui entraînent certaines réactions.

Il espère ainsi découvrir les mécanismes neurologiques causant ces réactions et pourrait potentiellement faire des avancées sur le traitement des troubles psychologiques.

« La dépression entraîne une incapacité à éprouver le plaisir lié aux choses quotidiennes. »

Vous pourriez utiliser la musique avec un thérapeute pour explorer les sensations.

Qu'en avez-vous pensé ?