Les grenouilles de leur font trop de bruit : La justice les condamne, ils doivent supprimer leur marre et risquent une amende

marre-grenouille-confanation

Voici Annie et Michel Pecheras, un couple qui habite à Grignols, près de Périgueux, en Dordogne et qui vient d’être condamnés par la cour d’appel de Bordeaux à supprimer leur mare. La raison ? Le coassement des grenouilles dérange leurs voisins habitant à une dizaine de mètres de la mare.

« C’est un endroit très paisible, moi je viens me détendre ici une demi-heure tous les soirs, en regardant les animaux, » explique Annie, les larmes aux yeux. D’après un expert, la nuisance est de 63 décibels. « C’est vrai que ça fait du bruit, mais il n’y a pas plus d’une trentaine de grenouilles, il ne faut pas exagérer, » soupire Michel. Et pourtant, les voisins assurent que le bruit rend la situation invivable, et ils doutent aussi la légalité de la mare. « Elle est au cadastre, je l’ai même déplacée, avant elle était au pied de leur mur, je pensais bien faire, » se défend Michel.

Annie et Michel sont donc déterminés à porter l’affaire à la cour Cassation. Ils veulent faire reconnaître l’utilité de leur mare. « Si les pompiers doivent venir éteindre un feu, c’est le point d’eau le plus proche, » argumente Michel. Son porte-parole, Michel Giraud le soutient. « Une mare c’est très important pour la biodiversité… il faut arrêter de vouloir aseptiser la nature ! » S’ils venaient à perdre devant la cour de Cassation, les époux Pecheras pourraient devoir verser plusieurs milliers d’euros à leurs voisins.

Qu'en avez-vous pensé ?