Gertrude, une réscapée de la Shoah nous met en garde contre l’extrême droite

rescape-camp-concentration

Seuls ceux qui ont vécu l’enfer peuvent vraiment en parler.

L’élection présidentielle en Autriche laisse présager qu’un certain nombre d’habitants puisse voter pour le parti d’extrême-droite, le FPO. Devant le danger que ce choix peut présenter, Gertrude, rescapée de la Shoah, a tenu à éveiller les consciences. Pour cette nonagénaire, les arguments de ce parti sont basés sur la haine, le manque de respect de l’autre et réveille les plus bas instincts.

Pour elle, il est indispensable de rappeler ce que ce type de choix a eu comme conséquence. Le rejet des juifs a pris des conséquences dramatiques. Fonctionner selon la haine de l’autre ne peut pas être constructeur mais plutôt dévastateur. Le slogan et les arguments utilisés par ce parti n’ont rien à voir avec la religion et rappellent que trop bien ceux utilisés au moment de la montée du nazisme.

Gertrude met donc en garde les plus jeunes qui prennent le risque de vivre dans une telle société. Rechercher la paix et le dialogue semble le meilleur choix pour le pays. Tous ceux qui ont vécu la Shoah devraient témoigner pour rappeler à quoi l’extrême-droite correspond réellement avant le passage aux urnes.

Qu'en avez-vous pensé ?