Enchaîner son chien dans le jardin sera bientôt passible d’une amende en Italie

chien-jardin-chaine

La mesure a été proposée par le conseiller en Politiques environnementales de Lecce.

Animal en chaine dans jardin

Attacher un chien doit être considéré comme un réel mauvais traitement envers l’animal. Vu l’arrêté municipal : les citoyens de Lecce (ville au sud-est de l’Italie) qui continueront à garder leurs animaux enchaînés dans des jardins ou des cours, risqueront une amende allant de 200 à 500 Euros.

Cette idée est née du conseiller en Politiques environnementales de la Mairie de Lecce, Andrea Guido, qui se déclare prêt à se battre contre quiconque ne respectera pas cette norme. « En prenant cette décision, nous avons surtout pensé aux citoyens qui gardent longtemps les animaux attachés. C’est beau d’avoir un chien mais tout le monde devrait faire en sorte chez soi de lui offrir un environnement sûr tout en le laissant libre. Je ne veux faire aucun combat mais respecter la sensibilité de tous. Il est évident qu’hors de la maison il faudra au contraire le tenir en laisse » a déclaré le conseiller.

Malheureusement, nombreux sont les citoyens qui ont l’habitude de garder leur chien enchaîné et s’ils ne veulent pas être sanctionnés, devront remédier le plus rapidement possible.

« La chaîne provoque de graves dommages aussi bien physiques que psychiques et représente un véritable abus. Cet arrêté est un tournant historique dans les Pouilles (région d’Italie), et j’en suis fier. Jusqu’à maintenant, seules quelques municipalités et les régions du Nord avaient examiné l’argument, alors que dans le Sud, uniquement les régions de la Calabre et de la Basilicate avaient légiféré au sujet de la longueur minimale de la chaîne à utiliser. À Lecce, en revanche, nous sommes allés plus loin.

À quand en France ? Partagez cet article si vous voulez que cette mesure arrive dans notre pays.

Publicité
Qu'en avez-vous pensé ?