Elle laisse un sans-abri travailler une journée dans son café. 2 semaines plus tard, elle entre et il est toujours là

sans-abris-cafe

En mars 2016, un sans-abri errait dans le Abi’s Cafe à Minneapolis au Minnesota. Il a regardé la propriétaire, Cesia Abigail, et lui a demandé de l’argent.

« Pourquoi vous ne travaillez pas ? » a répondu Cesia. « Vous savez que l’on n’a rien sans rien, non ? »

Marcus, le sans-abri, expliqua à Cesia qu’il rêvait d’avoir un emploi, lui raconta son histoire et lui dit que son casier judiciaire l’empêchait de convaincre les employeurs de l’embaucher.

Pour survivre, Marcus a été obligé de se tourner vers le vol et la mendicité.

Mais au lieu de se détourner de Marcus, Césia a décidé de faire quelque chose d’incroyable qui a fait que son histoire est devenue massivement virale…

1

Cesia Abigail a une vingtaine d’années et est la propriétaire du Abi’s Cafe à Minneapolis au Minnesota.

2

Depuis quelque temps, Cesia luttait pour que son restaurant El Salvadorean reste à flot.

En mars 2016, un SDF nommé Marcus est entré dans le Abi’s Cafe et lui a demandé de l’argent. Elle a instantanément ressenti une connexion avec cet homme qui vivait dans les rues.

Cesia ne pouvait pas offrir d’argent à Marcus. Elle était à bout, débordée et mal payée. Mais elle avait besoin d’un coup de main.

3

« Je manquais de personnel ce jour-là, » écrit Cesia sur Facebook. « Alors je lui ai demandé, vous voulez travailler ? J’ai un boulot pour vous ! »

Ses yeux se sont écarquillés et son sourire m’a rendue heureuse pour la journée ! Il m’a dit : « Je ferai n’importe quoi pour un peu de nourriture.

Depuis ce jour, pendant presque 2 semaines, il est toujours arrivé à l’heure pour prendre son service de deux heures… il aidait à sortir la poubelle, à laver la vaisselle, etc.

Une fois que je l’ai payé, devinez ce qu’il fait ? Il a acheté son repas dans mon restaurant (IL A DÉCIDÉ DE PAYER) parce que payer lui redonnait de l’estime pour lui-même ! »

4

Avec ce nouveau sentiment de dignité et de respect de soi, Marcus était un homme neuf. Un jour, Césia le vit envelopper la moitié de son sandwich et le donner à une femme sans abri.

« Faites quelque chose de bien pour quelqu’un aujourd’hui et ne les jugez pas simplement parce qu’ils vous demandent de l’argent, car nous ne connaissons pas leur situation… certains méritent une seconde chance », écrit Cesia sur Facebook.

« Dieu m’a donné cette bénédiction alors pourquoi ne puis-je pas l’apporter aux autres ? »

Merci de PARTAGER cette histoire vraie si vous croyez que tout le monde mérite une seconde chance.

Qu'en avez-vous pensé ?