Le questionnaire d’un professeur sur l’homophobie enflamme la toile

Un professeur d’université en Floride a choisi une méthode originale pour expliquer ce qu’est l’homophobie, et en quoi elle repose sur des idées ridicules, à ses étudiants. Il a ainsi préparé un petit quizz qu’il a fait passer « aux hétérosexuels de la classe ».

Si ces questions paraissent à la fois courantes et absurdes, c’est qu’on les entend souvent posées à des homosexuels, qu’ils soient gays ou lesbiennes, sans plus de réflexion.

L’étudiante @sincerelyelise a pris en photo le quizz en question, puis l’a publié sur Twitter. Le succès a été immédiat : en à peine une semaine, son post a été retwitté et partagé sur la plateforme plus de 20 000 fois, devenant ainsi viral.

ordinateur-prof

Ne trouvez-vous pas que ces questions semblent au mieux stupides, au pire déplacées, si ce n’est même agressives ? Et c’est bien la raison pour laquelle aucun être humain ne devrait se les voir poser, et ce sous aucun prétexte, d‘orientation sexuelle ou autre !

35 producteurs s’unissent et créent leur propre supermarché

Cette collaboration, osée et nouvelle, laisse envisager un tout nouveau mode de distribution et une autre façon de consommer.

Les producteurs ne font pas le poids face aux géants de la grande distribution. Obligés de se soumettre ? Absolument pas ! 35 paysans de l’Est de la France montrent l’exemple en rachetant ensemble un supermarché. Zoom sur cette initiative audacieuse, bien pensée et à copier sans hésitation.

agriculteurs1

Denis Digel s’est donc associé avec 34 autres producteurs afin de devenir propriétaire d’un ancien magasin Lidl situé à Colmar. Son but : en finir avec la grande distribution, vendre directement aux consommateurs et être indépendant.

Comment est née cette idée surprenante ? Voici sa réponse disponible sur le Figaro :

« L’idée m’est venue il y a longtemps. Je suis maraîcher et pratique la vente au détail depuis longtemps mais j’en avais assez de livrer mes produits à la grande distribution, de cette pression perpétuelle sur les prix et les services et la situation ne cesse de se détériorer. »

agriculteurs2

La boutique discount s’appelle maintenant Coeur Paysan. Elle est reprise par un groupe d’agriculteurs dont une partie produit en bio. Ce jeune commerce vise la vente de produits variés, de la région (dans une zone de moins de 40km), à des prix ultracompétitifs.

« À produits identiques, nous sommes moins chers qu’en grande surface. Les fruits et légumes sont moins onéreux. Par exemple, le kilo de mâche est vendu 10 euros alors que les grossistes les revendent 12 à 13 euros le kilo. »

agriculteurs3

ertains produits, notamment les fromages faits maison, sont plus onéreux ici mais Denis Digel le garantit, c’est seulement parce que « la qualité n’est pas la même ».

Coeur Paysan est une initiative exceptionnelle pour tous les consommateurs. Et pour les producteurs impliqués, c’est une réelle petite avancée.

agriculteurs4

Chaque paysan est propriétaire de sa production jusqu’à la vente finale. L’agriculteur est garant de la qualité de ses produits et décide des prix. Sa rétribution ? Entre 22 et 32% du chiffre d’affaires.

agriculteurs5

Le magasin fonctionne grâce à l’implication des producteurs (présents au moins deux demi-journées par mois) :

« C’est la fin de l’anonymat alimentaire. On a besoin du retour du consommateur, c’est valorisant et puis nous adaptons, si possible, notre offre à leur demande. »

L’exemple des tomates. Sur les 35 variétés que produit Denis Digel, uniquement deux, et toujours les mêmes, sont achetées par la grande distribution. Aujourd’hui, le paysan propose l’ensemble de sa production. Non seulement son activité en profite mais le client est également gagnant.

agriculteurs6

Ce système équitable et direct déstabilise grandement la grande distribution. L’agriculteur vit enfin de son labeur et donne accès aux consommateurs à des produits régionaux, divers et aux prix moins élevés que dans les autres magasins. A quand des « Coeur Paysan » sur toute la France ?

Des câlineurs bénévoles dans les hôpitaux pour les nouveau-nés délaissés en manque d’amour

Chacun mérite des câlins notamment lors des premiers moments de vie. C’est justement le projet de ces maternités dont l’initiative doit être saluée et copiée.

Tous les nouveau-nés devraient goûter sans limite à la chaleur rassurante des étreintes et à l’affection vitale des câlins. Forts de cette conviction, toujours plus d’hôpitaux aux États-Unis sollicitent des câlineurs volontaires. Le but : répondre à l’indisponibilité des mamans dans une situation difficile, notamment celle des mères dépendantes aux drogues. Zoom sur cette sublime initiative…

calinbébé1

Le concept est facile. Les bénévoles ont pour mission de câliner, pouponner et choyer les bébés. Toute leur attention est dirigée vers ces nouvé-nés. Les volontaires leur parlent, leur chantent des chansons, en un mot, leur prodiguent l’amour dont ils ont besoin mais dont ils sont tristement soustraits…

calinbebe2

Chaque année, de plus en plus de services maternité des hôpitaux américains sont à l’origine de ces projets dont bénéficient essentiellement les nouveau-nés de mères toxicomanes. En réalité, ces bébés ont une nécessité d’affection plus importante. D’une part car leur maman ont des difficultés à s’occuper d’eux et d’autre part car leur arrivée a imposé chez ces mères une pénible période de sevrage.

calinbébé3

Sylvie Wieviorka, psychiatre, rapportée par le Huffington Post :

« Les nouveaux-nés de mère toujours consommatrice d’héroïne en fin de grossesse et au moment de l’accouchement présentent, peu de temps après la naissance, un syndrome de sevrage, associant hyperexcitabilité, hypertonie, troubles digestifs et respiratoires. L’interaction précoce mère-enfant se construira alors bien souvent dans un contexte difficile, avec une mère peu disponible psychiquement pour son enfant, souvent culpabilisée et un bébé irritable et difficile à satisfaire (…) Petit poids de naissance, périmètre crânien inférieur à la normale, surmortalité de mort subite du nourrisson, hyperexcitabilité, sont les principaux symptômes mentionnés dans de nombreuses études sur la question. »

calinbebe4

Un grand nombre de nourrissons commencent leur existence sous méthadone, ce qui signifie la quantité de tendresse dont ils ont besoin…

En France, elles seraient environ 2 500 « jeunes femmes consommatrices d’héroïne surtout, mais aussi d’alcool, de cocaïne et de psychotropes qui accouchent chaque année. »

calinbébé5

En France, on ne compte aucun câlineur bénévole afin de réconforter ces bambins. Il n’existe en effet aucun projet de ce genre. Cependant, certains programmes méritant d’être salués sont mis en place. Au CHU de Montpellier, pour ne citer que lui, une prise en charge des femmes dépendantes aux drogues subsiste depuis 1997. Aujourd’hui 4% des mères toxicomanes confient leurs enfants en foyer contre 60% auparavant. Une avancée remarquable…

Des volontaires pour câliner les bébés ?

À 7 ans, ils demande aux chirurgiens de le laisser mourir pour sauver sa mère mourante

docteur derieres enfants

Atteint d’une maladie grave, le petit Chen a donné sa vie pour sauver celle de sa maman. Découvrez l’histoire émouvante et incroyable de ce petit garçon courageux.

A peine âgé de 5 ans, Chen et sa famille apprennent que le petit garçon souffre d’une tumeur au cerveau.

enfant mourant (1)

Dans la même année, on diagnostique une grave maladie des reins à sa maman, Zhou.

enfant mourant (2)

Unis, mère et fils entament ensemble un long combat de plusieurs années contre la maladie.

enfant mourant (3)

Malgré les espoirs des médecins qui prévoyaient son rétablissement, l’état de Chen s’est à nouveau dégradé.

enfant mourant (4)

Sa maman a continué à espérer, même face à la paralysie et à la perte de vue de son petit garçon.

enfant mourant (5)

Pourtant, l’état de la maman continuait à s’aggraver lui aussi. Sa vie était en jeu et il lui faudrait bientôt un nouveau rein.

enfant mourant (6)

Les médecins ont informé la grand-mère de Chen et le reste de sa famille que le rein du petit garçon pourrait sauver Zhou.

enfant mourant (7)

En apprenant la nouvelle, la maman a refusé catégoriquement cette idée, refusant même d’en parler.

enfant mourant (8)

C’est Chen qui, lorsqu’il a compris que son rein pourrait sauver sa maman, lui a chuchoté : «Laisse-moi te sauver maman.»

enfant mourant (9)

Après y avoir longuement réfléchi, et parce qu’ainsi son fils vivrait toujours un peu en elle, Zhou a finalement accepté.

enfant mourant (10)

Le petit garçon est décédé quelques jours plus tard, et a été emmené afin de procéder au prélèvement de ses reins et de son foie.

enfant mourant (11)

Avant d’opérer, les médecins ont prié pour le petit Chen.

enfant mourant (12)

Le don du petit garçon n’a pas été vain, puisqu’il a permis la survie de sa maman, ce que les médecins ont qualifié de vrai miracle.

enfant mourant (13)

Le rein droit du petit Chen a lui sauvé la vie d’une jeune fille de 21 ans, tandis qu’homme de 27 ans a reçu la greffe de son foie. Le geste formidable du petit garçon a donc sauvé 3 personnes en tout.

enfant mourant (14)

Ne laissez pas le petit Chen et son courage tomber dans l’oubli, et partagez cette histoire pour la faire connaître !

Elle fait 19 trous dans cette jardinière en bois. Maintenant regardez ce qui se passe après 5 mois.

trou jardinere

Voilà une astuce utile pour les personnes qui aiment le bricolage. Amy possède une page web consacrée à cet effet. Elle a tenu à mettre en place des plantes en cascade dans son jardin. Elle a trouvé sa source d’inspiration en se référant à divers modèles de fleurs en cascade.

Pour réaliser ses projets, elle a créé sa propre jardinière en utilisant le bois comme base. Au cours du temps, le fruit de ses expériences s’avère étonnant et une réussite.

En premier lieu, il vous faut un bac à fleurs conçu en bois. Amy a misé sur plusieurs planches afin de fabriquer une telle installation. Ensuite, elle a fait 19 trous circulaires dans la jardinière.

1 (1)

Place maintenant à la réalisation de la plantation des fleurs. L’intéressé a utilisé un produit facilitant l’hydratation des végétaux de ce type.

1 (2)

Ensuite, Amy a mis en terre une plante appelée pétunias.

1 (3)

Afin de charger le bac à fleurs, elle a misé sur des polystyrènes en forme d’arachides.

1 (4)

13 avril : Amy plante une troisième couche de fleurs avant de couvrir celle-ci avec de la terre. Dans cette étape, Il importe d’arroser quotidiennement les végétaux.

1 (5)

20 mai : la pousse des plantes commence.

1 (6)

6 juin : la floraison évolue davantage…

1 (7)

24 juillet : il y a un léger souci. On remarque l’inexistence de fleurs à cause de la chaleur. Les feuilles quant à elles étaient normales.

1 (8)

24 août : la situation a évolué en mieux.

1 (9)

29 septembre : Fabuleux !

1 (10)

Ce résultat s’avère prodigieux. N’hésitez pas à faire circuler cette astuce pour inspirer vos proches !

En sortant du travail elle découvre une chemise sur sa voiture. Elle alerte les gens sur ce fait.

Ashley a 19 ans, elle travaille dans un centre commercial dans le Michigan, USA. Elle sortit du travail ce mercredi, par une nuit sombre, et s’est assise dans sa voiture. Elle a démarré sa voiture et a alors apercu quelque chose sur le pare-brise.

C’était une chemise. Elle est alors sorti de sa voiture pour la retirer, mais cette tâche était plus compliqué que prévu. En effet, une des manches était enveloppée dans un des essuie-glaces.

1

Ashley a trouvé cela très étrange. Elle a ensuite démarré sa voiture et a actionné ses essuie-glaces. Malgré cela, la chemise ne bougeait pas.

Elle a jeté un coup œil autour d’elle et s’est aperçu que deux voitures mystérieuses étaient sur le parking un peu plus loin.

« L’une des voitures qui se trouvait plus loin avait le moteur en marche, je me suis sentie immédiatement mal à l’aise et me suis dit que je n’allais pas sortir de la voiture. J’ai fermé les portes à clé et j’ai conduit plus loin dans un endroit où je me sentais en sécurité. Là, je me suis accoudée par la fenêtre et j’ai pu accéder à la chemise » (Surce : CBS News)

Ashley a alors pris une photo avec son téléphone de cette chemise sur son pare-brise et l’a publié sur Facebook. Elle a ensuite expliqué dans un texte ce qui s’est passé :

« J’avais lu que des gens mettaient des choses sur le pare-brise des voitures pour attirer le conducteur hors de la voiture. En particulier, les femmes »

2

La publication a été partagée plus de 100 000 fois et CBS News a contacté la police locale pour savoir s’ils avaient déjà eu affaire à des cas similaires. Leur réponse a été que non, ils n’ont jamais eu de cas similaires, mais ils ont tenu à saluer la prudence et la bonne réaction d’Ashley.

Ashley dit :

« Je l’ai posté, car cela peut arriver à tout le monde, pour que les gens comprennent ce que c’est et ne se fassent pas avoir. Il vaut mieux être sécurité que regretter »

Maintenant, à vous d’aider Ashley à répandre ce message en partageant cet article avec vos amis et votre famille.

Je ne peux pas croire ce que ce fermier à découvert après une tempête !

Suite à une tempête dans les Orcades en Ecosse en 1850, un fermier parti relever les dégâts causés par la météo sur ses terres, met à jour un surprenant couloir dissimulé dans une baie.

decouverte1

Ce sont les vestiges d’une civilisation ancienne, vieille de plusieurs millénaires que le violent coup de vent aura permis de mettre à jour.

decouverte2

Baptisé Skara Brae, le village dont les vestiges ont été découverts aurait plus de 5 000 ans. Antérieures aux pyramides d’Égypte, les ruines ont été retrouvées dans un état parfait. Protégé pendant 5 millénaires par les dunes, le site a été préservé de la dégradation due à l’usure du temps.

decouverte3

Huit maisons en parfait état sortent de terre permettant aux archéologues d’estimer la population de village colonisé entre 3 180 et 2 500 avant J.-C. Ce sont entre 50 à 100 habitants qui vivaient dans ce qui devient le plus vieux village de Grande-Bretagne. Grâce à cette découverte fortuite, les chercheurs ont pu obtenir de nouvelles informations sur les mœurs et la culture de cette époque ancienne.

decouverte4

Reliées par des tunnels, les maisons devaient être closes par de lourdes portes en pierres.

decouverte5

Les archéologues y ont aussi découvert des étagères et des sortes de contenants étanches ayant pu servir à la conservation du poisson, mais aussi des meubles en parfait état. Chose étonnante, les lits trouvés dans ces logis étaient toujours par paire, avec le premier plus grand que le deuxième.

decouverte6

Dotées de leurs propres toilettes et d’un système d’évacuation des eaux usées, les maisons sont la preuve que cette civilisation était techniquement très avancée.

decouvertes7

La présence de maisons toutes identiques laisse à supposer que les habitants de ce village prônaient des valeurs égalitaires. Il ne devait y avoir aucune caste et classe sociale.

decouvertes8

On imagine que des Pictes auraient pu y vivre à l’ère glaciaire. Le style architectural des maisons semble corroborer les légendes et théories scientifiques qui circulent.

decouvertes9

Encore entouré de mystères et de questions non élucidées, Skara Brae continue à passionner les historiens, archéologues et chercheurs internationaux qui se demandent par exemple quelle serait la raison qui aurait poussé les habitants à quitter leur domicile, il y a de cela 2 500 ans.

 

Au total, Penelope Fillon a perçu plus de 900.000 euros

900000-penelope-fillon-bigthumb

Le Canard Enchaîné nous as fait une belle surprise la semaine dernière avec la rémunération de Penelope Fillon pour un emploi d’assistante parlementaire dont personne n’a la trace si ce n’est les deux membres du couple. Nouvelle surprise ce mardi 31 pour l’édition du lendemain mercredi, les sommes n’étaient pas bonnes. Les journalistes ont continué leurs investigations et il semble que la somme totale perçue par Pénélope Fillon monte en réalité à plus de 800.000 euros. Les sommes mensuelles sont de plus en plus importantes au fur et à mesure du temps mais tout se stoppe soudainement en novembre 2013, un mois avant la promulgation de la Loi Cahuzac. Deux événements qui n’ont strictement rien à voir ensemble; bien sûr. Et faut-il rappeler que l’intéressée elle-même a toujours clamé haut et fort ne pas s’occuper de la carrière de son mari.

A cela s’ajoute un emploi d’une valeur de 85.000 euros pour deux des enfants Fillon. Des emplois d’avocat alors même qu’ils n’avaient pas encore leurs diplômes. Une information intéressante que Fillon l’avait décrite comme ponctuelle, c’était une mission, et qui, selon les dires du Canard Enchaîné, aurait été un emploi rémunéré comme un contrat classique.

15 choses qui m’ont pris 60 ans à apprendre

citation

Dave Barry a été couronné d’un Pulitzer, c’est d’ailleurs ce qui l’a fait connaître. Il a rapporté ses expériences de vie dont il voudrait nous faire profiter. En voici un petit échantillon, sous forme de citations :

1. Avant de vous endormir, ne prenez jamais, en même temps, un somnifère ET un laxatif

2. Arriverez-vous à définir la limite obscure entre « hobby » et « obsession » ?

3. Sachez faire la différence entre vie professionnelle et vie tout court

4. Un couteau à viande JAMAIS tu ne lécheras

5. Donnez-nous une raison simple et claire justifiant le changement d’heure… on cherche encore !

6. Nous sommes TOUS persuadés d’être un bon conducteur, quel que soit notre âge, notre religion, notre couleur de peau ou notre statut. Et cela, c’est universel !

7. Il y a des choses qui ne s’expliquent pas : un ami vous aime, point à la ligne.

8. Certains ont envie de partager les joies de leur religion, mais désirent rarement que vous en fassiez de même !

9. On ne vous demande pas de bien danser, on vous demande juste de danser !

10. Le Web est une formidable mine d’informations dans laquelle on peut se perdre. Avec un peu de temps, vous constaterez qu’il est très facile d’y passer des heures et des heures et des heures …

11. Voici une vérité à laquelle vous devez faire attention : quelqu’un qui est gentil avec vous, mais désagréable avec un serveur n’est pas une bonne personne.

12. Dans la vie, rien n’est impossible. On a bien réussi à construire l’Arche de Noé et le Titanic. Donc, quelles que soient vos idées, reléguez vos craintes au placard et tentez quelque chose.

Il s’avère que voyager nous rend beaucoup plus heureux qu’être riche

fille-qui-voyage

Nous achetons de plus en plus et souvent de manière impulsive, mais est-ce vraiment bien utile ? Même s’il est vrai que notre satisfaction augmente après un achat, il faut bien admettre que celle-ci n’est déjà plus qu’un lointain souvenir, seulement quelques jours après.

Mais qu’est-ce qui nous empêche d’être heureux ? Et si c’était l’adaptation. Notre dernier achat est vite devenu quelconque, voire ennuyeux, ce qui diminue fortement notre niveau de satisfaction. Et pour boucler la boucle, nous voici déjà en quête d’une nouvelle acquisition …

Il faut donc briser ce cycle néfaste. L’université Cornell a mené des recherches et trouvé une manière d’y parvenir. Grâce au professeur de psychologie Thomas Gilovich, nous savons que notre bonheur augmente de la même manière en achetant un bien de consommation qu’en voyageant. Par contre, il y a des divergences (essentielles) quant à la pérennité du bonheur ressenti. Si vous achetez quelque chose, ce précieux bonheur va (très) rapidement décroitre avec le temps. Par contre, un souvenir de voyage restera une source de joie et de bonheur durant très longtemps, voire toujours.

Il semble donc que l’on ait trouvé une source idéale de bonheur : voyager, reprendre des cours, changer ses habitudes, pratiquer des sports extrêmes. Même les plus beaux et couteux objets deviendront rapidement ordinaires tandis que les souvenirs, quels qu’ils soient, permettront à tout un chacun de s’épanouir à jamais, sans aucune contrainte.